Laboratoires d'architectures écotopiques. Des communautés d'hier aux écovillages d'aujourd'hui. (Etats-Unis-Europe, 1965-2015) - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Laboratories of ecotopic architectures. From yesterday's communities to today's ecovillages (United States-Europe, 1965-2015)

Laboratoires d'architectures écotopiques. Des communautés d'hier aux écovillages d'aujourd'hui. (Etats-Unis-Europe, 1965-2015)

Abstract

Since the seventeenth century, communitarian initiatives have been deploying their utopian quest for a better world, integrating a fundamental ecological and educational dimension into this project. A cross-historiography of architectural utopias evolution and the emergence of environmental thinking makes possible to trace a continuity of these concerns which are increasingly present, in the communities of the 1960s and 1970s as well as in today's ecovilla- ges. A comparative analysis of a sample of eight sites, located in the United States and Europe, completes the establishment of this filiation. These two approaches show that beyond the intentions, operating methods, and ancient concerns for ecology, certain communitarian initiatives have in common to rely on architec- ture as a medium for expressing and shaping their socio-spatial project. Over the entire his- torical period studied (1965-2015), this dynamic allows us to qualify them as laboratories of ecotopic architectures, highlighting an interest in innovation, ancient know-how and work in progress, as well as a shift in the role of the architect. Could communities and ecovillages — even on their very small, decentralized and rural scale — contribute to defining models of society that allow for a better "living the Earth"? The research proposes to explore this issue through two hypotheses. On the one hand, the archi- tectural productions of communities and ecovillages would be based on a spatial approach that closely combines ideology and territory, creating an alternative trend, guided by a desire to build in an ecological way. On the other hand, this architectural heritage would be caught in a tension between rupture and tradition, and would be embodied in hybrid achievements. The concept of laboratory of architecture is put forward both as a theoretical reading-grid unifying these heterogeneous experiences, and as a methodological device activating the potential of a realizable utopia, towards its effective and perfectible realization.
Depuis le XVIIe siècle, les initiatives communautaires déploient leur quête utopique d’un monde meilleur, intégrant dans ce projet une dimension écologique et éducative fondamentale. Une historiographie croisée de l’évolution des utopies architecturales et de l’émergence de la pensée écologique permet de tracer une continuité de ces préoccupations qui sont toujours plus présentes, dans les communautés des années 1960-1970 comme dans les écovillages d’aujourd’hui. Une analyse comparative d’un échantillon de huit terrains, situés aux Etats-Unis et en Europe, complète l’établissement de cette filiation. Ces deux approches mettent en évidence qu’au-delà des intentions, des modes opératoires, et des préoccupations anciennes pour l’écologie, certaines initiatives communautaires ont en commun de s’appuyer sur l’architecture en tant que médium d’expression et de mise en forme leur projet socio-spatial. Sur l’ensemble de la période historique étudiée (1965-2015), cette dynamique permet de les qualifier de laboratoires d’architectures écotopiques, mettant en évidence un intérêt pour l’innovation, les savoir-faire anciens et le work in progress, ainsi qu’un glissement du rôle de l’architecte. Les communautés et écovillages peuvent-ils — même à leur très petite échelle décentrée et rurale — contribuer à définir des modèles de société permettant de mieux « habiter la Terre » ? La recherche propose d’explorer cette problématique à travers deux hypothèses. D’une part, les productions architecturales des communautés et des écovillages relèveraient d’une préhension de l'espace combinant étroitement idéologie et territoire d'implantation, créant ainsi un courant alternatif, guidé par une volonté de construire de façon écologique. D’autre part, cet héritage architectural serait pris en tension entre rupture et tradition, et s’incarnerait dans des réalisations hybrides. Le concept de laboratoire d'architecture est avancé à la fois comme une grille de lecture théorique capable d'unifier ces expériences hétérogènes, et comme un dispositif méthodologique à même d'activer le potentiel d'une utopie réalisable, vers sa réalisation effective et perfectible.
Fichier principal
Vignette du fichier
20200912_Volume1_V4_light_def.pdf (55.06 Mo) Télécharger le fichier
20200912_Volume2_V4_light_def.pdf (40.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03653428 , version 1 (27-04-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03653428 , version 1

Cite

Sylvia Amar. Laboratoires d'architectures écotopiques. Des communautés d'hier aux écovillages d'aujourd'hui. (Etats-Unis-Europe, 1965-2015). Architecture, aménagement de l'espace. Aix-Marseille Université, 2020. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03653428⟩

Collections

INAMA
607 View
4 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More