L’hydrogéomorphologie fluviale, des hauts bassins montagnards aux plaines côtières : entre géographie des risques, géarchéologie et géosciences - Archive ouverte HAL Access content directly
Habilitation À Diriger Des Recherches Year : 2007

L’hydrogéomorphologie fluviale, des hauts bassins montagnards aux plaines côtières : entre géographie des risques, géarchéologie et géosciences

Abstract

Ce dossier scientifique (435 p.) est structuré en trois parties subdivisées en huit chapitres. La première partie précise les cadres conceptuel, géographique et méthodologique structurant mes recherches en hydrogéomorphologie fluviale. Des hauts bassins aux plaines côtières, du temps long au temps court, le chapitre 1 reprend quelques fondements de la dynamique fluviale replacée dans le contexte d’anthropisation croissante des hydrosystèmes. Des montagnes jusqu’aux basses plaines côtières, le chapitre 2 décrit les milieux géographiques sur lesquels j’ai travaillé et le cadre institutionnel de mes recherches. Le chapitre 3 fait le point sur l’approche méthodologique et les types de données utilisées. La deuxième partie traite de la dynamique des paysages et des métamorphoses environnementales suivies à l’échelle pluri-millénaire (moyen terme). Trois sites de l’Europe méditerranéenne (le delta du Rhône et la plaine d’Aquilée ; chapitres 4 et 5, respectivement) et atlantique (la Ria Formosa ; chapitre 6) permettent de préciser les relations de cause à effet qui peuvent s’établir entre la variabilité hydroclimatique et morphosédimentaire, la biodiversité et les sociétés. La troisième partie focalise sur la dynamique des systèmes fluviaux et lagunaires, sur les facteurs qui contrôlent leur évolution et sur les risques hydrologiques. La question est abordée sur deux échelles de temps distinctes (moyen et court termes). Le chapitre 7 montre par quels outils/techniques (cartographie diachronique, chronostratigraphie, paléohydraulique) et sur quels supports (remblaiements alluviaux, documents d’archive…) la dynamique peut être restituée et quantifiée sur le moyen terme ; la question du risque est abordée par le biais des récentes études géoarchéologiques conduites sur les sites antiques et médiévaux du pourtour méditerranéen. Dans le chapitre 8, l’échelle de restitution est celle des derniers siècles, intégrant ainsi les oscillations haute fréquence du climat, tel le cycle du Petit Âge Glaciaire, mais aussi l’influence croissante des actions humaines sur le milieu. Les risques de crue, d’érosion et d’inondation sont abordés dans les bassins versants méditerranéens et atlantiques. La dynamique des cours d’eau et des lagunes est mise en relation avec l’influence variable des différents facteurs de contrôle (anthropique, climatique), en mettant l’accent sur la nécessaire intégration de l’approche diachronique dans la gestion des risques. Bilan, perspectives et projet de recherche concluent ce travail.
Fichier principal
Vignette du fichier
HDR G. ARNAUD-FASSETTA 2007.pdf (111.14 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-01115792 , version 1 (13-02-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01115792 , version 1

Cite

Gilles Arnaud-Fassetta. L’hydrogéomorphologie fluviale, des hauts bassins montagnards aux plaines côtières : entre géographie des risques, géarchéologie et géosciences: Volume 2. Géographie. Université Paris-Diderot (Paris 7), 2007. ⟨tel-01115792⟩
559 View
206 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More