Dépasser l’invisible, louper le visible - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2023

Overcoming the invisible, missing the visible

Dépasser l’invisible, louper le visible

Stéphen Rostain

Abstract

The Amazon offers an exceptional potential for ethnoarchaeological studies because today’s Amerindians are the heirs of pre-Columbian groups. However, it is surprising to note the scarcity of ethnoarchaeological work accomplished in this region, especially if one considers the still poorly known specificity of human adaptation to the tropics. The abrupt abandonment of a small Amerindian village on the French Guiana coastal plain some years ago offered a rare opportunity to launch an ethnoarchaeological study. An original project was then set up at this site where some wooden constructions were still in relatively good condition, while others were already in ruins. It began with traditional archaeological fieldwork. First, the topography of the features and remains was carried out, the cultivated trees were recorded, and the characteristics of the surroundings described. This was followed by an inventory of artifacts and contents of houses, middens and abandoned areas. The data collected was studied using traditional methods of archaeological inference in order to propose an accurate interpretation of the site and to obtain a complete reconstruction of the village and the customs of its inhabitants. This archaeological analysis was then evaluated against the testimony of the former occupants. Visits were therefore conducted with the chief of the indigenous clan that had evacuated so that he could explain the characteristics of his village before its desertion. The results brought many surprises…
L’Amazonie offre un potentiel exceptionnel pour les études ethnoarchéologiques car les Amérindiens d’aujourd’hui sont les héritiers de groupes précolombiens. Il est toutefois surprenant de constater la rareté de travaux réalisés en matière d’ethnoarchéologie dans cette région, surtout si l’on prend en compte la spécificité encore si mal connue de l’adaptation humaine aux tropiques. L’abandon brusque d’un petit village d’Amérindiens sur la plaine côtière de Guyane française il y a plusieurs années offrit une opportunité rare de lancer une étude ethnoarchéologique. Un projet original fut alors mis en place sur cette implantation, où certaines constructions de bois étaient encore en relatif bon état tandis que d’autres étaient déjà en ruine. Il commença par un travail classique de terrain archéologique. En premier lieu, la topographie des anomalies et des vestiges fut réalisée, les arbres cultivés furent listés et les caractéristiques des environs décrites. Suivit un inventaire des artefacts et du contenu des maisons, des dépotoirs et des zones abandonnées. Les données recueillies furent étudiées en utilisant les méthodes classiques d’inférence archéologique afin de proposer une interprétation précise du site et d’obtenir une reconstruction complète du village et des coutumes de ses habitants. Cette analyse archéologique devait ensuite être évaluée à l’aune du témoignage des anciens occupants. Des visites furent donc menées avec le chef du clan amérindien du village déserté pour qu’il explique les caractéristiques de son village avant sa désertion. Les résultats apportèrent leur lot de surprises…
Fichier principal
Vignette du fichier
CPF 29 - Session E02 Rostain BAT.pdf (26.54 Mo) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-04594355 , version 1 (30-05-2024)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-04594355 , version 1

Cite

Stéphen Rostain. Dépasser l’invisible, louper le visible : Ethnoarchéologie du bâti amérindien d’Amazonie. Hiatus, lacunes et absences : identifier et interpréter les vides archéologiques, Actes du 29e Congrès préhistorique de France, 31 mai-4 juin 2021, Toulouse, Session Dépasser les plans et révéler l’architecture invisible : de l’identification à la restitution des constructions du Néolithique à l’âge du Fer, Société préhistorique française, pp.47-66, 2023. ⟨hal-04594355⟩
35 View
9 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More