Evaluer les dépenses logement + mobilité des ménages pour réfléchir l’aménagement des territoires Les apports du module ‘coût résidentiel’ de l’EMC² de Grenoble 2019-2020 - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Evaluer les dépenses logement + mobilité des ménages pour réfléchir l’aménagement des territoires Les apports du module ‘coût résidentiel’ de l’EMC² de Grenoble 2019-2020

Abstract

L'idée de considérer conjointement les dépenses des ménages liées à leur logement et à leur mobilité quotidienne pour rendre compte des enjeux économiques et sociaux de leur localisation résidentielle est ancienne (Polacchini et Orfeuil, 1999). Ces dépenses sont liées entre elles par les dynamiques du marché immobilier et des localisations résidentielles induites (Coulombel, 2018), et les fortes variations des prix de l'énergie au cours des 20 dernières années ont régulièrement relancé l'intérêt pour les aborder ensemble (Haas et al., 2006 ; Mattioli et al., 2018 ; Morency et al., 2022). En France, cet intérêt a fait émerger la notion de coût résidentiel, qui met en avant une vision systémique permettant notamment d'envisager ces dépenses sous l'angle des modes de vie et de les analyser tant au niveau individuel des ménages (quel niveau et quelle structure des dépenses en fonction des caractéristiques socioéconomiques et de la localisation des ménages ?) qu'au niveau collectif des territoires (quels coûts pour la collectivité en matière d'équipements publics et d'infrastructures, quels impacts sociaux et environnementaux peuvent être rattachés à ce coût résidentiel ?) (Maresca et Mercurio, 2014). Cette notion permet ainsi d'éclairer des préoccupations sociales, mais aussi économiques et territoriales, ainsi qu'environnementales et de transition énergétique, et le CEREMA y avait consacré une série d'ateliers en 2015-2016. (CEREMA, 2016). Cependant, la notion de coût résidentiel reste pour l'instant limitée par les statistiques disponibles, qui permettent de disposer d'informations fines sur les dépenses des ménages pour leur logement d'un côté, ou pour leur mobilité quotidienne de l'autre, mais pas pour les deux en même temps, notamment en lien avec une localisation résidentielle finement repérée. C'est pour tenter de combler cette lacune que le CEREMA, en partenariat avec des chercheurs académiques (LAET à Lyon, TERRITOIRES à Clermont-Ferrand et EVS-Mines à Saint-Etienne) expérimente actuellement un module optionnel ajouté aux EMC², testé à Grenoble en 2019-2020 et Clermont-Ferrand en 2022-2023[1]. L'objectif de cette communication est de présenter la méthodologie mise en œuvre sur le cas de Grenoble pour tester la qualité des réponses obtenues et de fournir de premiers résultats du coût résidentiel des ménages en fonction de quelques grandes caractéristiques socioéconomiques et de leur localisation résidentielle. [1] Cette expérimentation est suivie par le projet de recherche « COUT-RES », en cours, réalisé en partenariat par le LAET et le CEREMA, les laboratoires EVS et TERRITOIRES, l'Agence d'urbanisme de la région grenobloise et le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l'Agglomération Clermontoise. Le projet est financé de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) dans le cadre du Pack Ambition Recherche 2020.
Nicolas&al - CoutRésidentiel - JMRST2023_v030723.pdf (1.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04560857 , version 1 (26-04-2024)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-04560857 , version 1

Cite

Jean-Pierre Nicolas, Ali El Zein, Hakim Ouaras, Damien Verry, Pascal Pochet, et al.. Evaluer les dépenses logement + mobilité des ménages pour réfléchir l’aménagement des territoires Les apports du module ‘coût résidentiel’ de l’EMC² de Grenoble 2019-2020. Journées Mobilités du Réseau Scientifique et Technique, Jul 2023, Metz, France. ⟨hal-04560857⟩
12 View
2 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More