Suivi à long-terme de la réponse numérique des prédateurs aux grandes variations d’abondance de campagnols prairiaux dans le Val d’Usiers, Massif du Jura - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Bourgogne-Franche-Comté Nature Year : 2020

Long-term monitoring of the numerical response of predators to large variations of grassland vole abundance in the Val d’Usiers, Jura Massif

Suivi à long-terme de la réponse numérique des prédateurs aux grandes variations d’abondance de campagnols prairiaux dans le Val d’Usiers, Massif du Jura

Abstract

Grassland voles can reach high densities with multi-annual population fl uctuations of large amplitude, and they are at the base of predator communities in Northern Eurasia and Northern America. This status places them at the heart of management confl icts wherein crop protection and health concerns are often raised against conservation issues. Here, a 20-year survey describes the effects of large variations in grassland vole populations on the densities and the daily theoretical food intakes (TFI) of vole predators. Our results show how the predator community responded to prey variations of large amplitude and how it reorganized with the increase in a dominant predator, here the red fox. This population increase is concomitant with the decrease in hare, wildcat and domestic cat populations. It did not lead to an increase in the average number of predators present in the study area, suggesting compensations among resident species. Large variations in vole predator number could be clearly attributed to the temporary increase in the populations of mobile birds of prey in response to grassland vole outbreaks. Our study provides empirical support for evidence-based and constructive dialogue about management targets and options between all stakeholders of such socio-ecosystems.
Les campagnols prairiaux peuvent atteindre des densités élevées avec des fl uctuations de population pluriannuelles de grande amplitude, et ils sont à la base de communautés de prédateurs dans le nord de l’Eurasie et en Amérique du Nord. Ce statut les place au coeur des confl its de gestion où les préoccupations de protection des cultures et de santé sont souvent mises en opposition avec les problèmes de conservation. Ici, un suivi de 20 ans décrit les effets des grandes variations des populations de campagnols prairiaux sur les densités et les besoins alimentaires théoriques quotidiens (TFI) des prédateurs de campagnols. Nos résultats montrent comment la communauté des prédateurs a réagi aux variations d’abondance de campagnols et comment elle s’est réorganisée avec l’augmentation d’un prédateur dominant, ici le renard roux. Cette augmentation est concomitante du déclin des populations de lièvre, de chat forestier et de chat domestique. Elle n’a pas conduit à une augmentation du nombre moyen de prédateurs présents dans la zone d’étude, suggérant des compensations parmi les espèces résidentes. Les grandes variations du nombre de prédateurs peuvent être clairement attribuées à l’augmentation temporaire des populations d’oiseaux de proie mobiles en réponse aux pullulations de campagnols prairiaux. Cette étude fournit un ensemble de données visant un dialogue factuel et constructif sur les objectifs et les options de gestion entre toutes les parties prenantes de ces socio-écosystèmes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Giraudoux et al. - 2020 - Suivi à long-terme de la réponse numérique des pré.pdf (845.04 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-04454453 , version 1 (13-02-2024)

Licence

Attribution - NonCommercial

Identifiers

  • HAL Id : hal-04454453 , version 1

Cite

Patrick Giraudoux, Aurélien Levret, Eve Afonso, Michael Coeurdassier, Geoffroy Couval. Suivi à long-terme de la réponse numérique des prédateurs aux grandes variations d’abondance de campagnols prairiaux dans le Val d’Usiers, Massif du Jura. Bourgogne-Franche-Comté Nature, 2020, 32, pp.151-168. ⟨hal-04454453⟩
8 View
8 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More