Territorialité en mode périurbain dans la périphérie Algéroise Ouest - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Territoriality in peri-urban mode in the western Algiers periphery

Territorialité en mode périurbain dans la périphérie Algéroise Ouest

Feriel Boustil
Moussadek Benabbas
  • Function : relator_co_first_author
  • PersonId : 1312871
Monique Poulot

Abstract

In the western part of the Mitidja plain in Algeria, housing development has evolved from the initial embryo of the colonial village, to the proliferation of privately-initiated individual housing estates and vertical housing settlements in recent years. These recent developments are part of the country's situation (national tragedy...) and the effects of restructuring and Algeria's recent agricultural policy. (Imache et al, 2011). These different forms of settlement have triggered a process of successive micro-urbanization that is gradually spreading across the plain's agrarian territory. We'll be looking at the ways in which people live in these areas, particularly in terms of how the new inhabitants are rooted in them (Cote, 2013) and the ways in which they appropriate them. Jacques Lévy theorized this idea by contrasting the "Amsterdam model" and the "Johannesburg model", clearly leaning in favor of the former to the detriment of the latter on their territory. Moreover, the new peripheral urbanizations respond to the 'expectations' of many citizens concerned with their (own) quality of life, even if this comes at the price of road dependency and - much worse - a strong externalization of costs, in time (deferral to future generations), in space (traffic nuisance, concentrated elsewhere) and among 'disadvantaged' social categories (Freney,2014).
Dans la partie occidentale de la plaine de la Mitidja en Algérie, le développement de l’habitat s’est fait à partir d’un embryon initial qui est le village colonial avec depuis quelques années la multiplication des lotissements individuels d’initiative privée ou encore des implantations d’habitat vertical. Ces développements récents s’inscrivent dans la situation du pays (tragédie nationale…) que dans les effets de la restructuration et de la récente politique agricole algérienne. (Imache et al, 2011). Ces différentes formes d’habitat ont déclenché un processus de micro- urbanisation successives qui parsème progressivement le territoire agraire de la plaine. Il s’agira d’appréhender Les modes d’habiter qui s’y déploient en se posant notamment la question de l’enracinement des nouveaux habitants à ces espaces (Cote, 2013) et les formes d’appropriation qu’ils y déploient Jacques Lévy a théorisé cette idée en opposant « modèle d’Amsterdam » et « modèle de Johannesbourg », penchant clairement pour le premier au détriment du second sur leur territoire. Par ailleurs, les nouvelles urbanisations périphériques répondent aux ‘attentes’ de nombreux citoyens soucieux de leur (propre) qualité de vie, quitte à ce que ce soit au prix d’une dépendance routière et – bien pire –d’une forte externalisation des coûts, dans le temps (report vers les générations futures), dans l’espace (nuisances du trafic, concentrées ailleurs) et auprès des catégories sociales ‘défavorisées’ (Freney,2014) ,la démarche de forme et de typologie d’urbanisation est non strictement égalitaire (ce qui est impossible), mais contribuant à minimiser les fractures spatiales (accessibilité très variable dans le territoire), temporelles (fortes variations d’accessibilité selon les périodes) ou sociales (les différences d’accessibilité induisent ‘automatiquement une ségrégation socio-spatiale , que ce soit en termes de fonctions ou d’habiter. Sommes-nous donc face à l’affirmation d’une nouvelle identité spatiale à l’image des zones périurbaines apparues en France dans les années 70 ? Ces évolutions témoignent-elles de l’émergence d’un nouvel espace géographique (Bryant.1992, Berger.1989, Poulot.2008) affirmé dans un urbanisme endogène (Aragau,2018) à travers des transformations économiques et sociales et face à la domination urbaine des villes limitrophes ? Notre propos se veut une lecture critique sur la façon d’appréhender cette nouvelle dynamique spatiale avec l’idée de présenter les éléments précurseurs qui l’ont induit et son impact sur le développement de la région.
Fichier principal
Vignette du fichier
Modèle résumé étendu VTED 2023 BOUSTIL Fériel (1).pdf (619.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04298408 , version 1 (21-11-2023)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-04298408 , version 1

Cite

Feriel Boustil, Moussadek Benabbas, Monique Poulot. Territorialité en mode périurbain dans la périphérie Algéroise Ouest. « Villes et territoires en devenir : défis, enjeux et outils d’une transition réussie » VTED23, Université Saad Dahlab Blida 1 / Institut d’Architecture et d’Urbanisme Département d’urbanisme Laboratoire OVAMUS, Nov 2023, Blida, Algérie. ⟨hal-04298408⟩
45 View
14 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More