"Lucius, Son to Titus/Son of Titus", to, un marqueur d'altérité pas comme les autres ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2010

"Lucius, Son to Titus/Son of Titus", to, un marqueur d'altérité pas comme les autres ?

Abstract

[...] On revient à TO, mais dans le domaine nominal cette fois-ci, avec la contribution de Laurence Flucha : « Lucius, son to Titus / son of Titus : to, un marqueur d’altérité pas comme les autres ? » (pp. 57-72). La comparaison des syntagmes du type son to Titus avec ceux du type son of Titus, fait apparaître la différence sémantique suivante, assez prévisible d’ailleurs : alors qu’avec of, le référent de N1 est une occurrence ordinaire de la notion, conforme à l’image donnée par le centre organisateur de celle-ci, avec to, le référent de N1 ne renvoie qu’à un « ersatz » de la notion, c’est-à-dire à une occurrence qui n’est pas à strictement parler identifiable au centre organisateur de celle-ci, mais qui en a certaines propriétés fonctionnelles et dont le référent peut donc remplir le même rôle. Cet emploi est donc réservé à des noms exprimant un lien de parenté ou un lien social. L’auteur conclut qu’il y a là un « maintien de l’altérité notionnelle par rapport au centre de la notion envisagée » (p. 70), ce que confirme la possibilité d’avoir d’autres marqueurs différentiels associés (she was like a sister to me, she was a true sister to me, I’ve been a poor father to you). Nous avouons n’avoir pas compris en quoi to pouvait être « un marqueur d’altérité pas comme les autres »… [...]
No file

Dates and versions

hal-03407289 , version 1 (28-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03407289 , version 1

Cite

Laurence Mauger. "Lucius, Son to Titus/Son of Titus", to, un marqueur d'altérité pas comme les autres ?. Lionel Dufaye; Lucie Gournay. L'altérité dans les théories de l'énonciation, Ophrys, pp.57-72, 2010, (Langues, langage et textes), 978-2-7080-1280-6. ⟨hal-03407289⟩
38 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More