Ğ1 : la création monétaire comme communs - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2021

Ğ1 : la création monétaire comme communs

Abstract

After the financial crisis of 2008 and with the emergence of blockchain technologies, several alternative currencies were experimented. Among them, the bitcoin is today the most famous and has the largest capitalization but it does not seem to be a relevant solution for a more desirable future. However, it is possible to use the technology behind the Bitcoin, the blockchain, to offer more virtuous monetary alternatives and some experimentations can be assimilated as commons in the way of Ostrom (1990) and work for the common good. Our latest research (Malafosse et al. 2022, forthcoming), which aimed to better understand the conditions under which blockchain technologies could support the commons, enabled us to study the cryptocurrency Ğ1 community. Based on the result of this case study, we wish to question the money creation as a commons, drawing on the literature on currencies. More specifically, we put forward in this essay a new denomination for this collaborative practice: common-based peer universal dividend production.
Après la crise financière de 2008, plusieurs monnaies alternatives ont fait l’objet d’expérimentations. Le bitcoin est aujourd'hui le plus connu et bénéficie de la plus importante capitalisation. Il ne semble cependant pas pouvoir être envisagé comme une solution pertinente pour engager un futur plus souhaitable. Pour s’y opposer, certains acteurs ont préféré mobiliser la blockchain, qui constitue la technologie derrière cette expérimentation, pour proposer des alternatives monétaires plus vertueuses, dont certaines peuvent être assimilées à des communs au sens d'Ostrom (1990) et œuvrent pour le bien commun. Nos dernières recherches (Malafosse et al. 2022, revue Systèmes d'Information et Management, à paraître), qui visent à mieux saisir dans quelles conditions les technologies blockchain favorisent le faire communs, nous ont permis d'étudier la cryptomonnaie Ğ1, qui s'apparente à un commun. En nous basant sur un résultat original de cette étude de cas, nous souhaitons ici interroger l'autogestion de la création monétaire en qualité de communs, en nous appuyant sur la littérature de la monnaie en tant qu'institution sociale. Plus spécifiquement, il s’agira de mieux comprendre ce que nous qualifions de production d’un dividende universel par les pairs sur la base des communs.
No file

Dates and versions

hal-03335790 , version 1 (06-09-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03335790 , version 1

Cite

Maxime Malafosse. Ğ1 : la création monétaire comme communs. Des systèmes d'information aux blockchains. Convergence en sciences juridiques, fiscales, économiques et de gestion, 1re édition, Larcier, Chapitre 3, p.75-p.100, 2021, Collection Droit et économie, 9782802767626. ⟨hal-03335790⟩
148 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More