« Une fourche, un mouchoir, et tu te débrouilles » : La fabrique des colons en Nouvelle-Calédonie. Entretien avec Isabelle Merle - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Jef Klak Year : 2019

« Une fourche, un mouchoir, et tu te débrouilles » : La fabrique des colons en Nouvelle-Calédonie. Entretien avec Isabelle Merle

(1) ,
1

Abstract

Au milieu du XIXe siècle, la montée en puissance du secteur industriel et la concentration urbaine modifient en profondeur la société française. Les laissé·es pour compte sont de plus en plus nombreux·ses dans les faubourgs, et les vols font la une des journaux. Pour se débarrasser de ce « trop-plein » et résoudre une question sociale de plus en plus pressante, l’État décide d’établir en terres australes une petite France à l’antipode de la métropole : la Nouvelle-Calédonie. Pour leur plus grand malheur, les Kanak voient leur île se transformer en une colonie pénitentiaire et résidentielle, sur laquelle le pouvoir colonial attribue des bouts de terres spoliées aux ex-bagnards et aux colons libres, dans l’espoir d’en faire des paysans laborieux. L’historienne Isabelle Merle, auteure d’Expériences coloniales. La Nouvelle-Calédonie. 1853-1920 (Anacharsis, 2020), revient avec nous sur le rôle et l’évolution de ces rouages de l’entreprise coloniale.
Fichier principal
Vignette du fichier
Entretien_I_Merle_V3_lisible.pdf (173.61 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02422431 , version 1 (22-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02422431 , version 1

Cite

Isabelle Merle, Xavier Bonnefond. « Une fourche, un mouchoir, et tu te débrouilles » : La fabrique des colons en Nouvelle-Calédonie. Entretien avec Isabelle Merle. Jef Klak, 2019, 6. ⟨hal-02422431⟩
53 View
74 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More