DREAM CITY Retour de résidence d'immersion, octobre 2018 - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year :

DREAM CITY Retour de résidence d'immersion, octobre 2018

(1, 2, 3)
1
2
3

Abstract

Pour la biennale internationale d'art contemporain Dream City (Tunis), la frontière entre l’artiste et la population disparaît, grâce à un long travail relationnel d’élaboration de l’œuvre in situ. Observé sous l’angle des frontières, ce festival se révèle riche de mécanismes d’effacement des lignes de démarcation. Pourtant, ce gommage des limites n’est pas un objectif, mais un effet de la recherche d’espaces qui permettent d’être disponible à l’autre, d’interstices d’urbanité. Dans cette optique, la méthodologie Dream City oriente les travaux vers la recherche-création, et l’œuvre se présente comme un tissage de plusieurs champs de savoir et de questionnement ; il n’y a plus vraiment de frontière entre la recherche et la création. Vu sous un autre angle, c’est la frontière entre l’art et le politique qui disparaît, et ceci nous renvoie vers la notion de dissensus développée par Jacques Rancière (Rancière, 2004).
Fichier principal
Vignette du fichier
Retour de résidence Dream City Octobre 2018 V2.pdf (12.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02333370 , version 1 (25-10-2019)
hal-02333370 , version 2 (28-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02333370 , version 2

Cite

Caroline Boë. DREAM CITY Retour de résidence d'immersion, octobre 2018. 2018. ⟨hal-02333370v2⟩
48 View
10 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More