Rousseau, Montesquieu et la constitution algérienne - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2017

Rousseau, Montesquieu et la constitution algérienne

Abstract

L’année 2012, par le hasard du calendrier, a correspondu à la fois au tricentenaire de la naissance de Rousseau et au cinquantième anniversaire des accords d’Évian. Collusion de l’Histoire qui ne pouvait que nous encourager à chercher dans le nationalisme algérien et plus précisément dans la volonté de donner une constitution à une future république algérienne des références parfois explicites à Rousseau et à Montesquieu. La difficulté de confronter les textes des Lumières au mouvement nationaliste puis indépendantiste algérien prend ses racines dans l’histoire même de la colonisation et de la conquête de l’Algérie où s’affrontent deux civilisations, deux cultures, deux religions. L’Algérie a été la seule colonie de peuplement rattachée à la métropole avec le découpage du territoire en trois départements, Alger, Oran, Constantine. Ce statut colonial exceptionnel est déterminant pour l’histoire des deux pays. Comme l’écrit Jacques Berque dans Esprit d’octobre 1960 à propos de l’Algérie : « Aucun parmi les peuples arabes n’avait été plus profondément malaxé, détruit et recréé par l’Occident, et aucun n’a fourni contre l’Occident la lutte qu’assume le peuple algérien. »
Fichier principal
Vignette du fichier
Rousseau.pdf (211.03 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02050019 , version 1 (26-02-2019)

Identifiers

Cite

Pascale Pellerin. Rousseau, Montesquieu et la constitution algérienne. Pascale Pellerin. Rousseau, les Lumières et le monde arabo-musulman : du XVIIIe siècle aux printemps arabes, 18, Classiques Garnier, 2017, 978-2-406-05757-4. ⟨hal-02050019⟩
62 View
385 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More