« ’Le sommeil de la raison’ : pour une archéologie de l’idée d’« éducation négative », de l’Ecole des femmes à l’Emile. » - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Littérales Year : 2004

« ’Le sommeil de la raison’ : pour une archéologie de l’idée d’« éducation négative », de l’Ecole des femmes à l’Emile. »

Abstract

Les philosophes et les historiens de l’éducation qui ont commenté la notion d’« éducation négative » chez Rousseau l’ont presque toujours étudiée comme une sorte de révolution dans les théories éducatives et se sont essentiellement intéressés à sa très riche postérité (pédagogies non-directivistes, etc.). Il faut dire que Rousseau lui-même n’a cessé de souligner sa rupture sur ce point avec toutes les théories éducatives énoncées jusqu’alors, y compris celles de John Locke dont il approuve par ailleurs certains principes. On fait ici l’hypothèse que cette « révolution » éducative peut trouver un éclairage à la fois paradoxal et énigmatique, en amont, du côté de certaines fictions récurrentes (théâtrales ou plus souvent romanesques) de la littérature des XVIIe et XVIIIe siècles, fictions reposant sur le principe d’une pédagogie de l’ignorance et d’un abêtissement par isolement. C’est à suivre à la trace la notion de « pédagogie négative » jusqu’à Rousseau et aux quelques fictions qui, inspirées de l’Emile, paraissent peu après, que je voudrais me consacrer, en suivant un ordre à peu près chronologique, qui isole trois étapes (mais les deux dernières sont en fait presque contemporaines), et en m’efforçant d’en établir les corrélations (à défaut d’en retracer tous les enchaînements logiques).

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
le sommeil de la raison .pdf (275.45 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01760088 , version 1 (06-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01760088 , version 1

Cite

Christophe Martin. « ’Le sommeil de la raison’ : pour une archéologie de l’idée d’« éducation négative », de l’Ecole des femmes à l’Emile. ». Littérales, 2004, Sottise et ineptie, de la Renaissance aux Lumières, éd. N. Jacques-Lefèvre et A.-P. Pouey Mounou, 34-35, pp.127-148. ⟨hal-01760088⟩
78 View
632 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More