Apport de l'analyse des cycles diurnes de nébulosité et de radiation solaire pour comprendre le cycle saisonnier moyen d'activité photosynthétique de la forêt en Afrique Centrale. - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Analysis of cloudiness and solar radiation diurnal cycles for a better understanding of the forests greenness mean annual cycle in Central Africa.

Apport de l'analyse des cycles diurnes de nébulosité et de radiation solaire pour comprendre le cycle saisonnier moyen d'activité photosynthétique de la forêt en Afrique Centrale.

Abstract

To better understand the Central Africa forests sensitivity to climate variability, we jointly analyse the mean annual cycles of greenness, rainfall, cloudiness and solar radiation for the target region 0-5°N/12-19°E using high resolution satellite data. Our results demonstrate the importance of the diurnal scale for understanding the mean annual cycles of rainfall, cloudiness and solar radiation and the way they shape those of forest greenness. They also suggest that whereas the March-May rainy season appears optimal for greenness especially because of favorable light conditions, water availability is the main controlling factor in December-January the main dry season and in February at the start of the first vegetative season. Regarding the little dry season and the second rainy season (July-October) light availability might be the main limiting factor to forests photosynthetic activity.
Afin de mieux comprendre la sensibilité de la forêt d'Afrique Centrale à la variabilité climatique actuelle, une analyse détaillée des cycles saisonniers moyens d'activité photosynthétique, de précipitations, de couverture nuageuse et de radiation solaire est menée pour la région 0-5°N/12-19°E, en s'appuyant sur des observations satellites haute résolution spatiale et temporelle. Nos résultats montrent tout d'abord que l'échelle diurne est une échelle clé pour comprendre les cycles saisonniers moyens de précipitations, nébulosité et radiation solaire, et comment ils façonnent celui d'activité photosynthétique des forêts. Ensuite, alors que la saison mars-mai semble optimale pour l'activité photosynthétique des forêts en raison d'une bonne disponibilité en lumière, la disponibilité en eau est le facteur de contrôle principal durant la grande saison sèche (décembrejanvier) et au démarrage de la 1ère saison végétative (février). De juillet à octobre, la plus faible disponibilité en lumière pourrait être le principal facteur explicatif à la baisse de l'activité photosynthétique.
No file

Dates and versions

hal-01359864 , version 1 (05-09-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01359864 , version 1

Cite

Nathalie Philippon, B. de Lapparent, V. Gond, S. Bigot, Yao Télesphore Brou, et al.. Apport de l'analyse des cycles diurnes de nébulosité et de radiation solaire pour comprendre le cycle saisonnier moyen d'activité photosynthétique de la forêt en Afrique Centrale.. 29ème Colloque de l'Association Internationale de Climatologie, Jul 2016, Besançon, France. pp.217-222. ⟨hal-01359864⟩
879 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More