Situated collaborative work for engineering. Which aspects to take into account ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue des Sciences et Technologies de l'Information - Série ISI : Ingénierie des Systèmes d'Information Year : 2015

Situated collaborative work for engineering. Which aspects to take into account ?

Travail collaboratif situé pour l’ingénierie. Quels aspects à prendre en compte ?

(1) , (1)
1

Abstract

In this paper we discuss the priorities to take into account during the deployment of a situated collaborative system working in the field of engineering. Our goal is to cover the entire process referred as the design, construction or acceptance by integrating all the necessary tools for design, calculation, management, etc. This process is typically well structured broadly with steps and/or clearly defined phases. However at the detailed level in order to take into account the creativity and agility it is important to refine the modeling and to propose a suitable support. The objective is to include clearly defined roles of the actors with the details of the access permissions to the data handled as well as where, when and how they can intervene and how to organize the collaborative aspect between actors (synchronous or asynchronous intervention) and the level of involvement. The adjective “situated”, of collaborative work, expresses the possibility to place the process on the intervention site (eg construction site) and to take into account the context (location-based, mobile tools of management and control, etc.). After explanation of the problem, we do a rapid tour of used approaches, and then we present our approach and its application on a concrete situation.
Dans cet article nous discutons les priorités des aspects à prendre en compte lors de la mise en place du travail collaboratif situé pour l’ingénierie. Notre objectif est de couvrir tout le processus tel que la conception, la construction ou la réception en intégrant tous les outils nécessaires pour le dessin, le calcul, la gestion, etc. Ce processus est globalement bien structuré avec des étapes et/ou des phases clairement définies. Toutefois pour prendre en compte aussi la créativité et l’agilité il est important d’affiner la modélisation et de proposer un support approprié. Il s’agit de clairement définir les rôles des acteurs en précisant les autorisations d’accès aux données manipulées ainsi que où, quand et comment ils peuvent intervenir et comment s’organise l’aspect collaboratif entre acteurs (synchronisme ou asynchronisme d’intervention) et le niveau d’implication. L’adjectif « situé », de travail collaboratif situé, exprime la possibilité de faire dérouler le processus sur le lieu d’intervention (ex. un chantier de construction) et prendre en compte le contexte (géolocalisation, outils mobiles de gestion et de contrôle, etc.). Après une présentation du problème, nous faisons un rapide tour d’horizon des approches utilisées, puis exposons la nôtre et son application à un cas concret d’étude.
Not file

Dates and versions

hal-01259797 , version 1 (21-01-2016)

Identifiers

Cite

Bertrand T. David, René Chalon. Travail collaboratif situé pour l’ingénierie. Quels aspects à prendre en compte ?. Revue des Sciences et Technologies de l'Information - Série ISI : Ingénierie des Systèmes d'Information, 2015, 20 (4), pp.39-62. ⟨10.3166/isi.20.4.39-62⟩. ⟨hal-01259797⟩
123 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More