Anticipation et rapidité sont la base d’une gestion efficace - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Sciences Eaux & Territoires Year : 2012

Anticipation et rapidité sont la base d’une gestion efficace

Abstract

Lorsqu’une espèce exotique envahissante a débuté son extension dans sa région d’accueil, il est souvent impossible de l’éradiquer. Même son confinement et la limitation de ses effectifs restent des opérations excessivement compliquées, coûteuses et souvent dommageables pour le milieu naturel. C’est pourquoi il est nécessaire de mettre l’accent sur la prévention pour lutter contre les invasions futures. L’établissement de listes d’espèces hiérarchisées comportant, pour un certain nombre d’espèces, des mesures restrictives (" listes noires ") demeure un premier pas important en matière d’amélioration des dispositifs réglementaires actuels et de mise en place d’une stratégie de prévention contre les espèces invasives. En parallèle, des démarches volontaires et participatives peuvent être lancées comme c’est déjà le cas depuis plusieurs années dans certains secteurs. Enfin, la mise en place de réseaux de veille est indispensable, du fait de l’impossibilité actuelle de connaitre les espèces qui entrent chaque année sur le territoire français. Ces réseaux doivent non seulement permettre la détection précoce des nouvelles espèces établies, mais aussi faciliter la mise en ½uvre des mesures de gestion adéquates (réponse rapide), à un coût plus soutenable que la lutte classique. Pour qu’ils soient pleinement opérationnels, il est nécessaire de cibler les zones de détection précoce, et développer des outils spécifiques. Cette nouvelle stratégie implique aussi de mieux identifier et former les acteurs qui la feront vivre. / It is quite difficult to eradicate an invasive alien species when it has already begun to spread. Even containment is very complicated, expensive andmay be harmful for natural ecosystems. For these reasons, it is necessary to improve prevention in order to foresee future invasions. The creation of a national list prioritized by negative impacts and specifying restrictivemeasures (black list) would be a consistent progress for the enhancement of actual legislation and the nation could take a step forward on the way to prevention. In the same way, voluntary approaches and participative initiatives can be developed as it is already done for several years with different stakeholders. Finally, because of the unfeasibility tomaster the knowledge of incoming species, setting up surveillance networks is essential. These networks are useful for a better detection of newly established species, but they alsomust facilitate rapid responses to control incipient populations of undesirable invaders. With the purpose of driving these networks to optimization, early detection areas have to be targeted and specific toolsmust be developed. This new strategy also involves a better targeting and training of the stakeholders that willmake it become alive.
Fichier principal
Vignette du fichier
dg2012-pub00035145.pdf (4.83 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-00676843 , version 1 (06-03-2012)

Identifiers

Cite

Isabelle Mandon Dalger, G. Fried, Pierre Ehret, Nicolas Poulet, Emilie Mazauber, et al.. Anticipation et rapidité sont la base d’une gestion efficace. Sciences Eaux & Territoires, 2012, 6, p. 78 - p. 84. ⟨10.14758/SET-REVUE.2012.6.14⟩. ⟨hal-00676843⟩
154 View
158 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More