Usage du globe virtuel comme outil de géoexploration pour une étude sensible du paysage en classe de cinquième. Proposition d’une ingénierie fondée sur une sortie de terrain virtuelle dans un collège en zone rurale au Cameroun - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2021

The Use of the Virtual earth as a geoexploitation tool for a sensitive study on the landscape in cinquième.Proposal for an engineering based on a virtual field outing in a college in a rural area in Cameroun

Usage du globe virtuel comme outil de géoexploration pour une étude sensible du paysage en classe de cinquième. Proposition d’une ingénierie fondée sur une sortie de terrain virtuelle dans un collège en zone rurale au Cameroun

Abstract

This research focuses on the use of virtual earth as a tool for field practice for a landscape study using a sensitive approach in teaching geography. In the field of studies of sensitive and digital approach of the landscape, this research raises the problem of primacy of so-called objective approaches and the absence of the field works in the teaching of landscapeelated content thus limiting the construction of geographical knowledge. As a result, it proposes to design and experiment a virtual field work device for cinquième class allowing learners to better understand the issues related to the human/environment interface such as deforestation. The teaching of these didactic contents mobilizes an approach that uses the register of spontaneous geography (related to spatial experiences) and the register of geography (based on the notions and the concepts of universal geography). The resulting hypothesis was formulated as follows: “the use of virtual map as a geoexploitation tool improves the study of the landscape through a sensitive approach”. In order to verify this hypothesis, we adopted a methodology of didactic engineering based on a practitioner-researcher posture. This methodology Is characterized by the observation and analysis of teachers’ lessons, a vast online survey to collet teachers’ conceptions, as well as a pre-test and post-test from learners. After analyzing qualitative and quantitative data, it is apparent that the use of virtual map as a tool of field practice promotes a better study of the landscape through indirect contact with geographical space in its material and ideal dimension. In addition, this device allows learners to better understand landscape issues from an approach based on the visual and sound perception of the landscape with the exploitation of the experience.
La présente recherche porte sur l’usage du globe virtuel comme outil de pratique de terrain pour une étude du paysage selon une approche sensible dans l’enseignement de la géographie. Inscrite dans le champ des études sur l’approche sensible et numérique du paysage, cette recherche pose le problème de la primauté des approches dites objectives et de la quasiabsence des sorties de terrain dans l’enseignement des contenus liés au paysage limitant ainsi la construction du savoir géographique. De ce fait, elle se propose de concevoir et d’expérimenter un dispositif de sortie de terrain virtuelle pour la classe de cinquième permettant aux apprenants de mieux appréhender les problématiques liées à l’interface homme/milieu telles que la déforestation. L’enseignement de ces contenus didactiques mobilise une démarche qui fait appel au registre la géographie spontanée (liée aux expériences spatiales) et au registre de la géographie raisonnée (fondée sur les notions et les concepts de la géographie universitaire). L’hypothèse qui en découle a été formulée de la façon suivante : « l’usage du globe virtuel comme outil de géoexploration améliore l'étude du paysage à travers une démarche sensible ». Afin de vérifier cette hypothèse, nous avons adopté une méthodologie de l’ingénierie didactique basée sur une posture de praticien-chercheur. Cette méthodologie est caractérisée par l’observation et l’analyse des séances didactiques des enseignants, une vaste enquête en ligne afin de recueillir les conceptions des enseignants, ainsi qu’un pré-test et un post-test auprès des apprenants. Au terme de l’analyse des données qualitatives et quantitatives, il ressort que l’usage du globe virtuel comme outil de pratique de terrain favorise l’étude du paysage à travers un contact indirect avec l’espace géographique dans sa dimension matérielle et idéelle. En outre, ce dispositif permet aux apprenants de mieux comprendre les problématiques liées au paysage à partir d’une démarche fondée sur la perception visuelle et sonore du paysage associé à l’exploration du vécu.
Fichier principal
Vignette du fichier
These_Ekoto.pdf (5.01 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03679865 , version 1 (27-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03679865 , version 1

Cite

Thomas Julio Ekoto Abaayo. Usage du globe virtuel comme outil de géoexploration pour une étude sensible du paysage en classe de cinquième. Proposition d’une ingénierie fondée sur une sortie de terrain virtuelle dans un collège en zone rurale au Cameroun. Sciences de l'Homme et Société. Université de Yaoundé 1 (Cameroun)/Faculté des Sciences de l'Education, 2021. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03679865⟩
162 View
111 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More