Behavioral Biases and Strategies of Insurance Market Players - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2018

Behavioral Biases and Strategies of Insurance Market Players

Biais comportementaux et stratégies des acteurs du marché de l'assurance

Abstract

This thesis aims at explaining interactions among economic agents operating in the retail insurance market. On the one hand, the policyholder is willing to be covered against a risk. To do so, they have to explore the insurance market to purchase a contract in line with their risk perception. On the other hand, insurers compete in a regulated market which imposes capital constraints for shock loss absorption purposes. In between, intermediaries may provide services in order to facilitate interaction between risk-adverse consumers and risk-taker firms. In this context, we analyze economic behaviors of insurance actors through different perspectives. Chapter 1 and 2 both result from original laboratory experiments, conducted through a web-interface especially designed for these studies. Results in Chapter 3 rely on a theoretical model and numerical simulations. Chapter 1 emphasizes on the relationship between honesty and beliefs about honesty of economic agents. According to laboratory results, we show how the uncertainty and the perception of advantageous conditions impact the level of honesty and beliefs about honesty. In general, consumers estimate that intermediaries are more honest than they really are, hence supporting their physical presence in the insurance market. However, intermediary financial incentives are a source of distortion of honesty beliefs: the weaker the level of the incentive, the stronger the deviation anticipations. In Chapter 2, we shed light on the dilemma faced by insurance purchasers under a multichannel distribution. Should the consumer, themselves, choose from a large set of insurance policies, or rather delegate a part of their decision to a more or less honest intermediary? Using experimental approaches, including exogenous search costs, we show that obfuscation and beliefs about intermediary honesty are the main determinants of individual choices. We also find that obfuscation and intermediaries’ deviation are the main sources of inefficiency in decision-making, especially regarding the features of the insurance contracts chosen by consumers. Our identification of the focal point effect supports the importance of the price level on purchasing decisions rather than the risk environment or the coverage level. The introduction of search costs in the exploration process, as well as the heterogeneity of beliefs about honesty, justify multichannel distribution strategies adopted by insurers. An analysis of insurer price competition with a repeated one-period non-cooperative game is conducted in Chapter 3, where both insurer losses and consumer behaviors are stochastic. Because of regulatory obligations, we consider a solvency constraint when computing Nash-Equilibrium. We determine the sensitivity of the premium equilibrium with respect to the parameters, especially when firms do not benefit from same competitive advantages (i.e. reputation effect leading to differences in consumers inertia or market seniority leading to differences in capital stock). We also study insurers’ market share in response to the entry of new insurer undercutting prices but dealing with binding solvency constraints.
Cette thèse a pour objectif d'analyser les interactions entre les agents économiques opérant sur le marché de l'assurance de détail. D'un côté, les assurés souhaitent se couvrir contre un risque de perte. Pour cela, ils doivent explorer le marché afin de souscrire un contrat en ligne avec leur perception du risque. D'un autre côté, les assureurs se font concurrence sur un marché régulé, leur imposant un certain niveau de capital afin de garantir leur solvabilité dans un contexte d'incertitude sur les risques souscrits. D'autre part, des intermédiaires proposent leurs services afin de faciliter l'interaction entre des consommateurs, averses aux risques, et des firmes, preneuses de risques. C'est donc dans ce contexte que nous analysons les comportements des acteurs de l'assurance à travers différentes perspectives. Les Chapitre 1 et 2 de cette thèse résultent d'expérimentations en laboratoire, effectuées à l'aide d'une interface web conçue spécifiquement pour ces études. Les résultats du Chapitre 3, quant à eux, sont basés sur un modèle théorique et des simulations numériques. Le Chapitre 1 se concentre sur la relation entre l'honnêteté et les croyances en l'honnêteté des agents économiques. À l'aide des données collectées en laboratoire, nous montrons comment l'incertitude et le sentiment de se trouver dans des conditions plus ou moins avantageuses impactent à la fois le niveau d'honnêteté mais aussi la croyance en l'honnêteté envers les autres. En moyenne, les consommateurs estiment que les intermédiaires sont plus honnêtes que ceux qu'ils sont réellement. Ainsi, ce résultat justifie leur présence sur le marché de l'assurance. D'autre part, nous montrons aussi que les incitations financières des intermédiaires sont sources de distorsion des croyances en l'honnêteté. Plus le niveau d'incitation est faible, plus les consommateurs anticipent un comportement malhonnête. Dans le Chapitre 2, nous mettons en évidence le dilemme dont fait face le consommateur sur un marché comprenant une multitude de canaux de distribution. Doit-il explorer par lui-même et choisir parmi un large ensemble de contrats ou bien déléguer une partie de sa décision à un intermédiaire plus ou moins honnête? En utilisant une expérimentation en laboratoire, comportant des coûts de recherche, nous montrons que l'obfuscation liée à une quantité trop importante d'information et les croyances en l'honnêteté des intermédiaires sont les principaux déterminants des décisions de recherche et d'achat. Nous montrons également que l'obfuscation et l'attitude des intermédiaires sont sources d'inefficience dans les prises de décisions, en particulier vis-à-vis des caractéristiques des contrats d'assurance souscrits par les consommateurs. Dans ce sens, l'identification d'un effet de focalisation appuie l'importance du niveau des prix dans les prises de décision au détriment de l'environnement de risque et du niveau de couverture. L'introduction des coûts de recherche dans le processus d'exploration, ainsi que l'hétérogénéité des croyances en l'honnêteté justifient les stratégies de distribution multicanal adoptées par les assureurs. Une analyse d'un jeu non coopératif répété est exposée dans le Chapitre 3 de cette thèse, où les assureurs se font une concurrence en prix, et où les pertes et le comportement des consommateurs sont stochastiques. Afin d'intégrer les contraintes des régulateurs, nous déterminons les équilibres de Nash sous contrainte de solvabilité. Nous analysons également la sensibilité des primes d'équilibre en fonction des paramètres du jeu, en particulier lorsque les firmes ne bénéficient pas des mêmes avantages comparatifs (i.e. réputation conduisant à différents niveaux de rétention des clients, ancienneté des assureurs conduisant à différent stock en capital).
Fichier principal
Vignette du fichier
Phd-dissertation-claire-mouminoux.pdf (8.69 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01999916 , version 1 (30-01-2019)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01999916 , version 1

Cite

Claire Mouminoux. Behavioral Biases and Strategies of Insurance Market Players. Economics and Finance. Université Lyon 1 - Claude Bernard, 2018. English. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01999916⟩
383 View
161 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More