Argumenter en ligne sur ce qui n’existe pas : le cas du clonage humain dans l’élection de 2002 - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Argumenter en ligne sur ce qui n’existe pas : le cas du clonage humain dans l’élection de 2002

Abstract

Civilization is sterilization. L’un des grands slogans qui fondent la société décrite dans Brave New World (1932), le roman de science-fiction écrit par Aldous Huxley, est une justification du clonage comme fondement de l’organisation de la société. C’est évidemment une provocation parmi de nombreuses autres. Un personnage se souvient ainsi avec horreur que bien que l’ectogenèse (capacité à faire naitre des enfants à partir d’uterus artificiels) ait été accessible pendant de nombreuses années, les gouvernements ont d’abord refusé de s’en saisir, forçant les femmes à subir leur condition de vivipares. Les annonces scientifiques de la fin des années 1990 amènent à rendre ces questions plus concrètes dans le débat public. Les pensées politiques populaires qui concernent l’hérédité, le clonage, l’eugénisme sont évidemment multiséculaires. On pourrait défendre l’idée qu’elles font partie des racines même du politique. Mais au tournant des années 2000, les discours autour du séquençage du génome humain et du clonage de la brebis Dolly font naître des débats autour de ce qui pourrait être produit grâce au génie génétique et à la biologie médicale. La secte dite du “mouvement raelien”, fondée par Claude Vorilhon, prône par exemple le clonage comme moyen de parvenir à l’immortalité et fonde en 1997 une entreprise (Clonaid) dans les Bahamas dont la raison sociale est de cloner des êtres humains. Il n’est pas absurde pour le politique de chercher, à cette époque, à se positionner vis-à-vis des questions que pourraient soulever la réactivation de ces imaginaires techno-politiques. Il ne faut pas oublier l’actualité encore récente, à l’époque, de la vache folle. Cette maladie, l’encéphalopathie spongiforme bovine, est causée par un prion, un phénomène qui reste assez mystérieux aujourd’hui. Les archives du web regroupées dans le jeu de données "Élections 2002" est un moyen d'atteindre une certaine facette de l'histoire politique française. C’est une collection expérimentale tant sur le versant de la sélection des entités à moissonner que dans les moyens techniques déployés pour récupérer les contenus visés. Si on ne peut pas tirer de grande conclusion de “comment tel enjeu politique était traité dans l’internet français” à partir de ces données, on peut cependant reconstituer un faisceau d’indices permettant de comprendre comment certaines communautés politiques se sont saisies d’un sujet.
No file

Dates and versions

hal-04637752 , version 1 (07-07-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04637752 , version 1

Cite

Guillaume Levrier. Argumenter en ligne sur ce qui n’existe pas : le cas du clonage humain dans l’élection de 2002. 20 ans de web électoral à la Bibliothèque nationale de France, Dorothée Benhamou-Suesser, Nov 2023, Paris, France. ⟨hal-04637752⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More