Des pratiques (ré)créatives en nature, au cœur d'une évolution de la forme scolaire ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Nature & Récréation Year : 2024

Des pratiques (ré)créatives en nature, au cœur d'une évolution de la forme scolaire ?

Abstract

This study focuses on the uses of recreational practices by physical education (PE) teachers involved in a 'nature education' approach and by school teachers experimenting with outdoor education. Their testimonies highlight the attention paid to the corporal experience of pupils. By seeking to develop a sensitive perception of the environment, PE teachers promote a non-instrumental rela- tionship with the body, centered on interaction with the environment. In the context of outdoor schools, the growing importance of recreational activities in nature and the recognition of their educational role are indicative of a transformation of these teachers' attitudes ; valuing pupils' bodily experiences, they seek to articulate the formal and informal aspects of learning situations. Taking into account an experiential, non-instrumental dimension characterizes the creativity of action. However, the difficulty of transposing this diffuse, elusive and non-objectifiable learning into school curricula, and of controlling the conditions for its learning, is part of the school's difficulty in grasping the sensitive experience of pupils. However, the different uses of recreational practices in nature experimented by these teachers contribute locally to transform the grammar of schooling.
Cette étude s’intéresse aux usages des pratiques récréatives par des enseignants d’éducation physique et sportive (EPS) engagés dans une démarche “d’éducation à la nature” et des professeurs des écoles expérimentant l’école dehors. Leurs témoignages mettent en évidence l’attention portée à l’expérience corporelle vécue par les élèves. En cherchant à développer la perception sensible de l’environnement, les enseignants d’EPS valorisent un rapport non instrumental au corps, centré sur l’interaction avec l’environnement. Dans le cadre de l’école dehors, la place croissante accordée progressivement aux pratiques récréatives en nature et la reconnaissance de leur rôle éducatif sont révélatrices d’une trans- formation de la posture de ces enseignants ; valorisant le vécu corporel des élèves, ils cherchent à articuler les dimensions formelles et informelles des situations d’apprentissages. La prise en compte d’une dimension expérientielle, non instru- mentale caractérise la créativité de l’agir. Cependant, la difficulté à transposer ces apprentissages diffus, insaisissables et non objectivables, dans des programmes scolaires et à maîtriser les conditions de leur apprentissage, participe de la diffi- culté de l’école à se saisir de l’expérience sensible vécue par les élèves. Toutefois, les différents usages des pratiques récréatives en nature expérimentés par ces enseignants contribuent localement à des transformations de la forme scolaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Bertin-Renoux,_Fuchs,_Des_pratiques_(ré)créatives_au_coeur_d'une_évolution_de_la_forme_scolaire_N&R_2024.pdf (396.02 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-04535548 , version 1 (06-04-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04535548 , version 1

Cite

Anne Bertin-Renoux, Julien Fuchs. Des pratiques (ré)créatives en nature, au cœur d'une évolution de la forme scolaire ?. Nature & Récréation, 2024, 15, pp. 35-46. ⟨hal-04535548⟩
13 View
12 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More