MMP-11 expression in early luminal breast cancer: associations with clinical, MRI, pathological characteristics, and disease-free survival - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles BMC Cancer Year : 2024

MMP-11 expression in early luminal breast cancer: associations with clinical, MRI, pathological characteristics, and disease-free survival

Expression de la MMP-11 dans le cancer du sein Luminal précoce : associations avec les caractéristiques cliniques, d'imagerie, pathologiques et la survie sans récidive.

Abstract

Abstract Background Early hormone-positive breast cancers typically have favorable outcomes, yet long-term surveillance is crucial due to the risk of late recurrences. While many studies associate MMP-11 expression with poor prognosis in breast cancer, few focus on early-stage cases. This study explores MMP-11 as an early prognostic marker in hormone-positive breast cancers. Methods In this retrospective study, 228 women with early hormone-positive invasive ductal carcinoma, treated surgically between 2011 and 2016, were included. MMP-11 expression was measured by immunohistochemistry, and its association with clinical and MRI data was analyzed. Results Among the patients (aged 31–89, median 60, with average tumor size of 15.7 mm), MMP-11 staining was observed in half of the cases. This positivity correlated with higher uPA levels and tumor grade but not with nodal status or size. Furthermore, MMP-11 positivity showed specific associations with MRI features. Over a follow-up period of 6.5 years, only 12 oncological events occurred. Disease-free survival was linked to Ki67 and MMP-11. Conclusion MMP-11, primarily present in tumor-surrounding stromal cells, correlates with tumor grade and uPA levels. MMP-11 immunohistochemical score demonstrates a suggestive trend in association with disease-free survival, independent of Ki67 and other traditional prognostic factors. This highlights the potential of MMP-11 as a valuable marker in managing early hormone-positive breast cancer.
Contexte. Les cancers du sein positifs aux récepteurs à l'estradiol et à la progestérone ont au stade précoce une évolution favorable, mais la surveillance à long terme est cruciale en raison du risque de récidive tardive. Si de nombreuses études associent l'expression de la MMP-11 à un mauvais pronostic dans le cancer du sein, peu d'entre elles se concentrent sur les lésions à un stade précoce. Cette étude explore la MMP-11 en tant que marqueur pronostique précoce dans les cancers du sein hormono-dépendants. Méthodes. Dans cette étude rétrospective, ont été incluses, 228 femmes atteintes d'un carcinome canalaire invasif positif aux récepteur hormonaux et traitées chirurgicalement entre 2011 et 2016. L'expression de la MMP-11 a été mesurée par immunohistochimie, et son association avec les données cliniques et d'imagerie par résonance magnétique (IRM) a été analysée. Résultats. Parmi les patientes (âgées de 31 à 89 ans, médiane 60 ans, avec une taille tumorale moyenne de 15,7 mm), un signal positif pour la MMP-11 a été observé dans la moitié des cas. Cette positivité est corrélée à des niveaux d'Urokinase-type plasminogen activator (uPA) plus élevés et au grade de la tumeur, mais pas à la taille tumorale ni à l'atteinte ganglionnaire. En outre, la positivité de la MMP-11 a montré des associations spécifiques avec des caractéristiques particulières vues en imagerie IRM. Sur une période de suivi de 6,5 ans, seuls 12 événements oncologiques sont survenus. La survie sans maladie était correlée à Ki67 et à MMP-11. Conclusion La MMP-11, principalement présente dans les cellules stromales entourant la tumeur, est corrélée avec le grade de la tumeur et les niveaux d'uPA. Le score immunohistochimique de MMP-11 montre une tendance à l'association avec la survie sans récidive, indépendamment de Ki67 et d'autres facteurs pronostiques traditionnels. Cela souligne le potentiel de la MMP-11 en tant que marqueur dans la gestion du cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux à un stade précoce.

Domains

Cancer

Dates and versions

hal-04495188 , version 1 (08-03-2024)

Identifiers

Cite

Sébastien Molière, Massimo Lodi, Suzanne Leblanc, Anne Gressel, Carole Mathelin, et al.. MMP-11 expression in early luminal breast cancer: associations with clinical, MRI, pathological characteristics, and disease-free survival. BMC Cancer, 2024, 24 (1), pp.295. ⟨10.1186/s12885-024-11998-0⟩. ⟨hal-04495188⟩
10 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More