Identité professionnelle des jeunes en situation de handicap - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2024

Professional identity of young people with disabilities

Identité professionnelle des jeunes en situation de handicap

Abstract

Professional identity is a component of a person's overall identity, and originates in work organizations (Perez-Roux, 2011) as well as in an individual developmental dynamic (Lannegrand-Willems, 2014). The question concerns the contrastive nature of the processes and dynamics involved in this identity development, considering that culture "gives form to the mind" (Bruner, 1996), all the more so as certain fields of research remain uninvestigated, particularly among people with disabilities. Initial surveys carried out in Mayotte show that orientation towards vocational training is strongly accentuated by their discovery internships in the third year of secondary school (Lefer Sauvage and Mercier, 2021). Adolescents face strong societal tensions regarding their role and status (Morano, 2023; Blanchy, 1980) and a deleterious insertion context (Insee, 2019). What's more, the professional gestures constructed in training are sometimes far removed from the context of the company and students' daily lives: what sense does it make to work on a kitchen robot if the word doesn't exist in the local language, and if the robot is never a working tool outside the vocational high school? These elements are a reminder that Mayotte's education system is designed to "catch up" with the Hexagon, with adaptations at the margins, but without transforming the overall system, and that it is underpinned by two conceptions of the French nation and Republic (Dimier, 2005), between assimilationist and centralizing versus inclusive and empowering. Welcoming diversity, without excluding it, has become a major challenge. Based on work on the professional identity of teachers (Perez-Roux, 2014), particularly specialized teachers (Perez-Roux, 2016), and on instrumental genesis (Rabardel, 1995), the methodology consists of a cross between an experiment in a vocational high school conducted around a video montage on a touch tablet, and an ethnographic field survey. Starting from the point of view and lived experience of the student, the qualitative analyses, carried out on various traces of activities, highlight the way in which the immersive research device will have an impact on the posture and dynamics of his power to act on the digital tool (Rabardel, 1995). The results show an identity mobility that develops thanks to the digital device, but also dimensions of identity (in terms of relationship to temporality, relationship to links in society and relationship to work) that would be interesting to refine. The initial results of this research point to an initial question underlying what we call culture: is the research work here part of a way of being in the world (in the ontological sense, supported by Descola), or is it part of a way of changing the world (ontogenesis, supported by Ingold)?
L’identité professionnelle est une composante de l’identité globale de la personne, et prend naissance dans les organisations du travail (Perez-Roux, 2011) ainsi que dans une dynamique individuelle développementale (Lannegrand-Willems, 2014). La question porte sur le caractère contrastif des processus et dynamiques impliqués dans ce développement identitaire, considérant que la culturelle « donne une forme à l’esprit » (Bruner, 1996), d’autant plus que certains champs de recherche restent non investis, notamment auprès de personnes en situation de handicap. Les premières enquêtes menées à Mayotte montrent que l’orientation vers la formation professionnelle est fortement accentuée par leurs stages de découverte en troisième au collège (Lefer Sauvage et Mercier, 2021). Les adolescents font face à de fortes tensions sociétales quant à leur rôle et statut (Morano, 2023 ; Blanchy, 1980) et le contexte d’insertion délétère (Insee, 2019). De plus, les gestes professionnels construits en formation sont parfois très éloignés du contexte de l’entreprise et de la vie quotidienne des élèves : quel sens prend le fait de travailler sur un robot de cuisine si le mot n’existe pas en langue locale et si le robot n’est jamais un outil de travail en dehors du lycée professionnel ? Ces éléments rappellent que le système éducatif de Mayotte est conçu dans un mouvement de « rattrapage » par rapport à l’Hexagone, avec des adaptations à la marge, mais sans transformation du système global, et qu’il est sous-tendu par deux conceptions de la nation et de la République françaises (Dimier, 2005), entre assimilationniste et centralisatrice versus inclusive autonomisante. Aussi, accueillir la diversité, sans exclure, devient un enjeu considérable. À partir des travaux sur l’identité professionnelle des enseignants (Perez-Roux, 2014), notamment spécialisés (Perez-Roux, 2016), et de la genèse instrumentale (Rabardel, 1995), la méthodologie consiste en un croisement entre une expérimentation en lycée professionnel menée autour d’un montage vidéo sur tablette tactile, et d’une enquête de terrain ethnographique. Partant du point de vue et de l’expérience vécue de l’élève, les analyses qualitatives, menées sur différentes traces d’activités, mettent en valeur la manière dont le dispositif de recherche immersive aura une incidence sur la posture et la dynamique de son pouvoir d’agir sur l’outil numérique (Rabardel, 1995). Les résultats présentent une mobilité identitaire qui se développe grâce au dispositif numérique, mais aussi des dimensions de l’identité (en matière de rapport à la temporalité, de rapport aux liens dans la société et de rapport au travail) qu’il serait intéressant d’affiner. Les premiers résultats de recherche marquent alors un premier questionnement sous-jacent à ce qu’on nomme la culture : le travail de recherche s’inscrit-il ici dans une manière d’être au monde (au sens ontologie, plutôt soutenu par Descola), ou s’inscrit-il dans une manière de changer le monde (ontogenèse, plutôt soutenu par Ingold) ?
Fichier principal
Vignette du fichier
trame-JE-Mlezi.pdf (2.51 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04392724 , version 1 (14-01-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04392724 , version 1

Cite

Gaëlle Lefer Sauvage, Pierre-Olivier Weiss. Identité professionnelle des jeunes en situation de handicap. Journée d'étude organisée dans le cadre du projet MayMobPro (financement FIRAH-AGEFIP), Jan 2024, Combani (Mayotte), France. ⟨hal-04392724⟩
17 View
1 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More