D'un projet de Constitution trop « avant-gardiste » à un projet « rétrograde » - Archive ouverte HAL Access content directly
Scientific Blog Post Year : 2023

D'un projet de Constitution trop « avant-gardiste » à un projet « rétrograde »

Abstract

En octobre 2019, les rues du Chili sont envahies par des centaines de milliers de manifestants. Après des semaines d’émeutes, le changement de Constitution s’impose comme la réponse institutionnelle à ces revendications. S’ouvre alors un processus constituant remarquable par son caractère profondément démocratique puisque le projet de Constitution est rédigé par une assemblée intégralement élue par le peuple et paritaire (une première dans l’histoire mondiale). Au terme de ses travaux, cette assemblée aboutit en 2022 à un texte novateur jetant les bases d’une nouvelle société écologique, féministe, interculturelle et inclusive. Toutefois, le 4 septembre 2022, le projet de Constitution est massivement rejeté par 62 % de la population. Suite à cet échec, le processus a certes repris, mais sous une dimension moins originale.
Fichier principal
Vignette du fichier
mshbordeaux.hypotheses.org:5451.pdf (2.38 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Licence : CC BY SA - Attribution - ShareAlike

Dates and versions

hal-04314020 , version 1 (29-11-2023)

Licence

Attribution - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : hal-04314020 , version 1

Cite

Carolina Cerda-Guzman. D'un projet de Constitution trop « avant-gardiste » à un projet « rétrograde » : Retour sur la seconde phase de l’expérience chilienne d’écriture d’une constitution. 2023. ⟨hal-04314020⟩
20 View
5 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More