Réflexions épistémologiques sur les mesures biomécaniques en sciences du sport. Une illustration par la comparaison entre des données biomécaniques et l’analyse d’entraîneurs experts en judo - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Réflexions épistémologiques sur les mesures biomécaniques en sciences du sport. Une illustration par la comparaison entre des données biomécaniques et l’analyse d’entraîneurs experts en judo

Abstract

Le judo, art-martial japonais créé par Jigoro Kano durant la seconde moitié du XIX◦ siècle, est aujourd’hui devenu un sport olympique universel. En tant que pratique mondialisée avec une forte composante technique, il intéresse la recherche en sciences du sport. Il fait notamment l’objet de nombreuses études dans le champ de la biomécanique. Toutefois, l’immense majorité de ces publications proposent une analyse biomécanique du geste sportif dans des situations contraires à la logique interne de l’activité. Plus précisément, ces études recueillent généralement leurs données lors d’exercices de type "uchi-komi" ou "nage-komi", sans aucune opposition du partenaire. La raison principale de ce type de recueil de données décontextualisé réside dans la difficulté à fixer des capteurs, quels qu’ils soient, sur le corps d’un judoka en situation écologique de combat. En guise d’introduction, nous analyserons et questionnerons le sens de ces études et principalement leurs conclusions qui postulent souvent que leurs résultats s’appliqueraient aussi dans des situations écologiques sans qu’aucune mesure dans ce contexte n’aient pu être réalisées. Face à ce constat, cette communication vise à proposer une méthode innovante de recueil de données de type biomécaniques durant des phases d’oppositions réelles. Par l’utilisation de centrales inertielles (disposées sur les avant-bras, les chevilles et le nombril) et d’EMG (disposés sur les muscles préhenseurs), placés et combinés de manière à obtenir des données signifiantes, il est ainsi possible d’obtenir de nouvelles données relatives à la conduite motrice des judokas en combat. L’outil est disposé sur un seul des deux combattants, les interactions entre les deux combattants n’étant pas l’objet de l’analyse. Les résultats obtenus par cette méthode seront illustrés au travers de la présentation de données recueillies sur trois groupes de judokas de niveaux distincts (débrouillés, confirmés, experts). Afin, de valider ce nouvel outil, les résultats ainsi obtenus sont confrontés à l’analyse d’entraîneurs experts. Une autre approche, purement mécanique, aurait pu consister en la comparaison de ces données avec celles obtenues par le même outil dans des conditions décontextualisées, mais il s’agit ici de centrer l’analyser exclusivement sur des données recueillies en contexte écologique. 51 enseignants ayant plus de 10 ans d’expériences ont été interrogés au travers d’un questionnaire afin d’informer ou confirmer les données recueillies. 5 entretiens semi-directifs avec des entraîneurs experts de niveau national ont aussi été menés et ont permis de confronter les données à leurs analyses. Les données recueillies, en cohérence avec celles obtenues grâce à l’outil, portent sur les saisies, les déplacements et les techniques de projection des judokas. Pour cette étude, les analyses des experts corroborent totalement les données mécaniques. Si cela est rassurant pour le chercheur, cela amène malgré tout à d’autres questions de nature épistémologique. L’analyse de l’expert vient-elle ici confirmer la validité de l’outil ? Ou bien considérant que les appareils de mesure sont extrêmement fiables, l’outil confirme-t-il que le regard des experts sur les conduites motrices analysées n’est pas erroné ? Si les résultats entre les deux types de recueil de données avaient été différents, a qui aurait-il fallu donner la primauté ? Aux données souvent qualifiées d’objectives ou aux discours souvent caractérisés comme plus subjectifs ? En conclusion de notre présentation, nous tenterons de répondre à ces questions.
No file

Dates and versions

hal-04307952 , version 1 (26-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04307952 , version 1

Cite

Cédric Terret. Réflexions épistémologiques sur les mesures biomécaniques en sciences du sport. Une illustration par la comparaison entre des données biomécaniques et l’analyse d’entraîneurs experts en judo. Méthodes Mixtes de Recherche pour l’analyse de l’activité et de l’expérience en Education physique & en Sport, UFR STAPS - Université Paris Cité, Jun 2023, Paris, France. ⟨hal-04307952⟩
34 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More