La logique managériale de la responsabilité sociétale de l’enseignant-chercheur en école de management - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Management & sciences sociales Year : 2021

La logique managériale de la responsabilité sociétale de l’enseignant-chercheur en école de management

Abstract

The normative foundations of corporate social responsibility (CSR), transposed to the teacher-researcher in management sciences, raise questions because of the many paradoxes they involve. This article, which is interdisciplinary across law and management, seeks to determine what this responsibility covers, and more precisely, the nature of the obligations that arise for the teacher-researcher in a management school, both as an actor, within the framework of his or her organization or institution, but also as a member of a scientific community. While the responsibility of any scholar can only be measured in terms of his or her academic freedom, his or her societal responsibility (SR) can be assessed by taking into-account the expectations of his or her stakeholders and integrating the associated practices. However, far from always being an opportunity to meet the scientific challenges related to sustainable development, our critical reflection allows us to highlight the consequences of this managerial logic of action, now coupled with a legal logic, which reduces the autonomy of researchers, without guaranteeing the social, societal or environmental impact of their work.
Les fondements normatifs de la responsabilité sociale de l'entreprise (RSE), transposés à l'enseignant-chercheur en sciences de gestion, interpellent, en raison des nombreux paradoxes qu'ils soulèvent. Cet article, interdisciplinaire droit et gestion, cherche à savoir ce que recouvre cette responsabilité, et plus précisément, la nature des obligations qui en découlent pour l'enseignant-chercheur en école de management, à la fois en tant qu'acteur, dans le cadre de son organisation ou institution, mais également comme membre d'une communauté scientifique. Si la responsabilité de tout enseignant-chercheur ne peut être mesurée qu'à l'aune de sa liberté académique, sa responsabilité sociétale (RS) s'apprécie par la prise en compte des attentes de ses parties prenantes et l'intégration des pratiques associées. Or, loin d'être toujours une opportunité pour relever les défis scientifiques liés au développement durable, notre réflexion critique permet de mettre en évidence les conséquences de cette logique managériale, couplée désormais à une logique juridique, qui réduit l'autonomie des chercheurs, sans pour autant garantir l'utilité sociale, sociétale ou environnementale de leurs travaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
Cadet M&SS30.pdf (533.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03768509 , version 1 (03-09-2022)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-03768509 , version 1

Cite

Isabelle Cadet. La logique managériale de la responsabilité sociétale de l’enseignant-chercheur en école de management. Management & sciences sociales, 2021, Responsabilité sociétale des enseignants-chercheurs en management, 30, pp.22-37. ⟨hal-03768509⟩
67 View
38 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More