Usages commémoratifs contemporains de l’exposition « Minɔ : Amazones du Dahomey » - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Passés Futurs Year : 2022

Usages commémoratifs contemporains de l’exposition « Minɔ : Amazones du Dahomey »

Abstract

Du 1er au 12 août 2018 se tenait au Bénin l’exposition « Minɔ : Amazones du Dahomey ». Installée à Cotonou sur la Place du souvenir, elle entendait rendre hommage aux agoodijé, ce corps féminin de l’armée du royaume du Danxomè engagé contre les troupes françaises entre 1889 et 1892. Ces guerrières, surnommées les « amazones » par leurs vainqueurs après la conquête coloniale, sont devenues des figures exemplaires d’un exotisme de la sauvagerie. L’exposition Minɔ s’est caractérisée par un usage commémoratif particulier consistant à transformer le mythe des « amazones », hérité du discours colonial, en une noble ascendance précoloniale. Cet article s’attache à retracer la généalogie d’une telle transformation significative de stratégies identitaires contemporaines et démêler l’enchevêtrement de registres mémoriels a priori antagonistes : une mémoire populaire et une instrumentalisation étatique à visée nationaliste.
No file

Dates and versions

hal-03726725 , version 1 (18-07-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : hal-03726725 , version 1

Cite

Mihena Maamouri. Usages commémoratifs contemporains de l’exposition « Minɔ : Amazones du Dahomey ». Passés Futurs, 2022, Usages postcoloniaux du colonial - 2, 11, https://www.politika.io/fr/article/usages-commemoratifs-contemporains-lexposition-mino-amazones-du-dahomey. ⟨hal-03726725⟩
70 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More