Les géographies du politique à l'épreuve de la géographie scolaire. Quelle place pour le politique dans les programmes scolaires ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2022

Les géographies du politique à l'épreuve de la géographie scolaire. Quelle place pour le politique dans les programmes scolaires ?

Abstract

La mise en place en 2020 d’une nouvelle spécialité « Histoire-Géographie, Géopolitique, Sciences politiques » en classe de Première et de Terminale est l’occasion d’affirmer l’importance des questions géopolitiques et témoigne de la volonté de faire acquérir une culture politique aux élèves dès le niveau secondaire. Elle s’inscrit plus largement dans un contexte de « retour du politique » et témoigne d’un regain d’intérêt pour les questions brûlantes qui agitent le monde contemporain : compréhension des rivalités entre puissances et sensibilisation aux grands défis géopolitiques, étude des formes de concurrence et de coopération dans un contexte de mondialisation, choix en matière de gestion et de préservation des ressources ou de lutte contre les risques et le changement global, débats et enjeux entre acteurs concernant l’aménagement et la gestion durable des territoires. Elargie à d’autres thématiques enseignées en collège-lycée (les questions d’environnement, de développement, d’inégalités, de justice spatiale…), elle pose la question de la place et du rôle du politique dans l’enseignement de la géographie. Étroitement associé à l’enseignement de l’histoire depuis la fin du XIXe siècle, l’enseignement de la géographie s’inscrit en France au service d’un projet politique, celui d’établir un socle républicain. Historiquement, il s’agit d’abord d’unir une nation à son territoire, de créer un sentiment d’appartenance dans le but de forger une communauté nationale. Sans abandonner leurs finalités civiques et patrimoniales, les programmes scolaires ont commencé à évoluer à partir de 1982 et surtout de 2008 vers une éducation géographique plus ouverte à "la compréhension du monde » et à « l’acquisition d’une citoyenneté active et critique, informée, distanciée et responsable » (Carroué, 2016). Ces finalités intellectuelles et critiques sont censées aller de pair avec une meilleure prise en compte des dimensions politiques. Dans les classes, la manière de composer avec le politique pour les enseignants est souvent ambivalente : elle peut aller d’un « refus du politique » (Audigier, 1993) à une prise en compte partielle, voire à une position assumée d’implication ou même d’engagement qui pose la question du devoir de neutralité de l’enseignant. Dans ce chapitre, il s’agit dans un premier temps de comprendre pourquoi la géographie scolaire a longtemps évacué la question du politique et comment celle-ci a pu commencer progressivement à être prise en charge. Dans un second temps sont abordés les enjeux importants concernant le traitement des questions politiques dans l’enseignement de la géographie.
No file

Dates and versions

hal-03572664 , version 1 (14-02-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03572664 , version 1

Cite

Sylvain Genevois. Les géographies du politique à l'épreuve de la géographie scolaire. Quelle place pour le politique dans les programmes scolaires ?. Fabrice Argounes (dir). Géographies du politique, Atlande, 2022. ⟨hal-03572664⟩
167 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More