Refuge écologique dans les emprises d’infrastructures linéaires de transport : estimation du potentiel de France métropolitaine - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles RTS. Recherche, transports, sécurité Year : 2022

Ecological shelter in linear transport infrastructure rights-of-way : metropolitan France potential estimate

Refuge écologique dans les emprises d’infrastructures linéaires de transport : estimation du potentiel de France métropolitaine

Abstract

For a number of years, parts of the right-of-way (ROW) of several types of linear transport infrastructure (LTI) have been regarded as possible shelter for local flora and entomofauna. For developing a wise general policy to take advantage of this opportunity for the conservation of species and the restoration of ecological connectivity within landscapes, it is fundamental to know the ecological shelter potential (ESP) available within these ROW on a national scale. By considering the primary operating constraints of LTIs, their geometric characteristics and their environment, a calculation was carried out using a geographic information system (GIS) in order to approximate the linear extent and surface area of ESP at the scale of Metropolitan France. The ESP network spans over 88 094 km (39 % associated with power transmission network, 34 % with rail network, 18 % with the road network and 9 % with waterways). Its total minimum surface area amounts to 2 025 km2. The State holds a very large share of the ESP linear extent (46.2 %), particularly through its public rail domain (32.0 % of the total). The share of local authorities and concession companies (53.8 %) is mainly associated with road and power transmission networks (12.0 % and 39.1 % of the total, respectively) and opens up prospects for the involvement of private and communal landowners for making beneficial use of ESP.
Depuis quelques années, certaines parties d’emprises des divers types d’infrastructures linéaires de transport (ILT) sont reconnues comme de potentiels abris écologiques pour la flore et l’entomofaune locales. Pour développer une politique éclairée de mise à profit de cette opportunité pour la conservation des espèces et le rétablissement de connectivités écologiques au sein des paysages, il est essentiel de connaître le patrimoine de refuge écologique potentiel (REP) offert par ces emprises à l’échelle nationale. Prenant en compte les principales contraintes d’exploitation des ILT, leurs caractéristiques géométriques et leur environnement, un calcul a été conduit sous système d’information géographique (SIG) pour estimer le développement linéaire et la surfacique de REP en France métropolitaine. Le réseau de REP s’étend sur 88 094 km (39 % associés au réseau de transport d’électricité, 34 % au réseau ferroviaire, 18 % au réseau routier, 9 % au réseau navigable). Sa surface minimale totale est estimée à 2 025 km2. L’État est dépositaire d’une part très importante du linéaire de REP (46,2 %), en particulier à travers son domaine public ferroviaire (32,0 % du total). La part des collectivités territoriales et sociétés concessionnaires (53,8 %) est associée principalement aux réseaux routier et de transport d’électricité (respectivement 12,0 % et 39,1 % du total) et ouvre les perspectives de mise à profit des REP à l’implication des propriétaires fonciers privés et communaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
RTS_ISSN1951-6614_2022-03.pdf (2.67 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03559708 , version 1 (08-02-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Denis Francois, Léa Medous, Claire Etrillard. Refuge écologique dans les emprises d’infrastructures linéaires de transport : estimation du potentiel de France métropolitaine. RTS. Recherche, transports, sécurité, 2022, 2022, 16p. ⟨10.25578/RTS_ISSN1951-6614_2022-03⟩. ⟨hal-03559708⟩
298 View
169 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More