Maurice Allais, l’impôt sur le capital et la justice sociale - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue francophone du développement durable Year : 2020

Maurice Allais, l’impôt sur le capital et la justice sociale

Abstract

En France, la création d’un impôt sur le capital, qui se substituerait aux impôts sur les revenus, a été défendue au xxe siècle par Maurice Allais. Au nom de la justice, Allais veut confisquer de revenus non gagnés : rentes foncières, intérêts purs des capitaux et rentes inflationnistes. Pour que l’économie fonctionne de façon optimale et juste, l’État doit intervenir en faisant disparaître les rentes qui ne correspondent pas à un service rendu. On présente d’abord les principes généraux de la politique fiscale d’Allais (section 1). La 2e section revient sur les travaux des auteurs cités par Allais favorables à l’imposition du capital. Une 3e section précise le contenu et les modalités spécifiques de la réforme fiscale défendue par Allais. La 4e section évalue les propositions d’Allais au regard de l’efficacité et de la justice et souligne la spécificité de sa conception de la justice qui reste implicite. On montre qu’Allais tend finalement à éliminer toute considération de justice sociale. En témoigne le refus de toute progressivité et de toute personnalisation de l’impôt au profit d’un impôt strictement proportionnel, assis exclusivement sur les choses.

Dates and versions

hal-03545933 , version 1 (27-01-2022)

Identifiers

Cite

Arnaud Diemer, Jérôme Lallement. Maurice Allais, l’impôt sur le capital et la justice sociale. Revue francophone du développement durable, 2020, Varia, 16, pp.18-55. ⟨10.52497/rfdd.78⟩. ⟨hal-03545933⟩

Relations

78 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More