Fréquentation amérindienne des cavités des Petites Antilles - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2014

Fréquentation amérindienne des cavités des Petites Antilles

Abstract

Avec les îles calcaires les plus étendues des Petites Antilles, l’archipel de Guadeloupe présente un potentiel remarquable pour étudier la fréquentation amérindienne des cavités naturelles des îles de l’arc oriental. Cette fréquentation a été attestée dès les premiers récits des chroniqueurs relatant les péripéties de la colonisation de l’archipel. Du point de vue archéologique, l’occupation des cavités est connue par quelques fouilles et études pratiquées en grotte, dont la Voûte-à-Pin à la Désirade, Morne Rita, Cadet 2 et 3, Blanchard à Marie-Galante, l’abri Patate du Moule en Grande-Terre, Morne de Lake à Saint-Martin, pour les sites les plus significatifs des îles françaises. Le contraste entre ce potentiel et la méconnaissance du sujet a conduit à initier un programme collectif de recherche dédié notamment à cette question. Trois principaux axes sont développés : 1) Peuplement animal des cavités de l’archipel; 2) Occupations précolombiennes des cavités, 3) Sédimentogenèse karstique / conservation différentielle des parois.
Fichier principal
Vignette du fichier
PCL21_Grouard et al. 2014 - Frequentation amerindienne des cavites des Petites Antilles.pdf (2.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03528644 , version 1 (19-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03528644 , version 1

Cite

Grouard Sandrine, Dominique Bonnissent, Patrice Courtaud, Pierrick Fouéré, Arnaud Lenoble, et al.. Fréquentation amérindienne des cavités des Petites Antilles. Benoït Bérard. Archéologie Caraïbe, 2, Sidestone Press, pp.245-278, 2014, Taboui, collection d’archéologie Caraïbe, 978-90-8890-291-8. ⟨hal-03528644⟩
85 View
50 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More