Ambiance - Archive ouverte HAL Access content directly
Dictionary Entry Year : 2022

Ambiance

Abstract

La notion d'ambiance a été développée et mise à l'épreuve de nombreuses enquêtes empiriques depuis une trentaine d'années, essentiellement au sein de la recherche francophone en sciences humaines et sociales, et en particulier dans le domaine de la recherche architecturale et urbaine. En première approximation, l'ambiance peut être définie comme un espace-temps éprouvé en terme sensible. Avec l'ambiance, il s'agit moins de percevoir un paysage ou de mesurer un environnement, que de ressentir des situations et d'éprouver la contexture sensible de la vie sociale. C'est dire que l'ambiance est de nature fondamentalement pluri-sensorielle, convoquant simultanément toutes les modalités de la perception (vision, audition, olfaction, toucher, goût, mouvement). Une ambiance est toujours située et enchâssée dans un cadre matériel. Si toute ambiance s'ancre dans un espace-temps concret, elle ne se réduit en aucun cas à un environnement physique, ni d'ailleurs à un état subjectif et individuel. La notion d'ambiance propose en effet une alternative à l'opposition classique entre sujet sentant et objet senti. Elle permet également d'étayer l'idée d'un sensible partagé, incarné, enacté et situé. Elle fait valoir la dimension pathique et affective de toute expérience sensible et met en avant sa teneur corporelle et pré-réflexive. En aucun cas réductible au registre de la représentation, l'ambiance fait preuve d'une puissance d'immersion, d'imprégnation et de contagion qui façonne nos états du corps et nos capacités mêmes de sentir. Elle relève moins d'une appréciation esthétique particulière qu'elle ne conduit à restaurer une pensée de l'aisthesis et à questionner la discipline esthétique elle-même. L'ambiance donne à sentir les tonalités affectives des situations et se rapproche en cela de la notion de Stimmung dans le monde germanique, et de celle d'attunement dans le monde anglophone. L'ambiance convoque une approche transversale au croisement du sensible, du social, du construit et du physique. Cette approche sensible des espaces habités a conduit à développer des méthodologies interdisciplinaires originales, que celles-ci relèvent d'outils d'enquête in situ (parcours commentés, observation récurrente, réactivation sonore, transects urbains), d'outils de simulation et de modélisation (modélisation des phénomènes physiques ambiants, modèles morphodynamiques, réalité virtuelle) ou d'outils d'analyse transversaux (effets sonores, formants sensibles, objets ambiants). Les recherches réalisées en matière d'ambiance couvrent un très large éventail de travaux, allant de la caractérisation physiques de phénomènes ambiants à une socio-esthétique de l'expérience située, d'une écologie sensible des espaces publics urbains à une conception sensible des espaces architecturaux, de l'étude de situations urbaines très ordinaires à celle de lieux ou d'architectures plus remarquables, d'une perspective en termes d'ethnographie urbaine à l'expérimentation en réalité virtuelle. Si l'ambiance occupe une place particulière dans les travaux sur le monde sensible c'est parce qu'elle engage une version forte du sensible. L'ambiance n'est pas un domaine sensible parmi d'autres mais bien plutôt ce par quoi le monde devient sensible. Elle n'est pas un objet de la perception-comme pourrait l'être par exemple un spectacle ou un paysage-mais la condition même de la perception. En d'autres termes, nous ne percevons pas l'ambiance à proprement parler, nous percevons selon elle. L'ambiance est ce qui rend la perception possible, ce à partir de quoi nous percevons, ce qui fait exister le sensible. Ajoutons que le domaine des ambiances n'est pas un domaine isolé, autonome, indépendant des pratiques sociales. Bien au contraire, toute mise en ambiance suppose des performances habitantes qui activent et actualisent les ressources de l'environnement. L'ambiance est ainsi le lieu par excellence de formation de nos habitudes perceptives, d'activation de nos schèmes sensorimoteurs et d'engagement de notre relation socio-esthétique au monde.
Fichier principal
Vignette du fichier
notice ambiance _Thibaud.pdf (269.65 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03500397 , version 1 (22-12-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03500397 , version 1

Cite

Jean-Paul Thibaud. Ambiance. Psychologie environnementale : 100 notions clés, 2022. ⟨hal-03500397⟩
168 View
81 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More