Apports des microplastiques par voie atmosphérique et contamination des milieux aquatiques - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2021

Apports des microplastiques par voie atmosphérique et contamination des milieux aquatiques

Abstract

L'accumulation de déchets plastiques dans les environnements naturels est un problème mondial. Les préoccupations concernant les négatifs potentiels sur l'économie, la faune et la flore et la santé humaine, la santé humaine, incitent fortement à améliorer l'utilisation durable des plastiques. Parmi ces débris plastiques, cette présentation se focalise sur les microplastiques (MP, < 5 mm) et se structure autour de deux parties. La première présentera un état de l'art sur la contamination en MP dans l'air et dans les dépôts atmosphériques. Après un examen des méthodologies employées, les niveaux de contaminations ont été examinés. Il ressort de cette analyse que les concentrations varient considérablement d'une étude à l'autre, en raison des différences de méthodologies et de types d'échantillons ciblés. Si la présence des MP est confirmée dans le compartiment atmosphérique, les connaissances quant à leur origine et leur diffusion restent très limitées à tous les niveaux. Les MP étant transportés sur de longues distances dans l'atmosphère, des modèles numériques de ce transport et une évaluation précise des sources apparaissent à ce jour nécessaire. La seconde partie de cette présentation s'intéresse aux milieux aquatiques. L'étude de ces derniers a débuté beaucoup plus récemment que celle les milieux océaniques. Pour la colonne d'eau, certaines études pointent une influence du gradient d'urbanisation et des précipitations sur les concentrations de MP. Ces concentrations, selon la taille des MP visés et les MP ciblés, peuvent varier de quelques fragments par m3 à plusieurs milliers. Certaines études suggèrent un rôle majeur des crues dans le transfert de microplastiques à l'échelle des bassins versants. Pour les sédiments, les niveaux fluctuent typiquement entre 500 MP et 5 000 MP par kg de sédiment. Les mécanismes de piégeage des MP dans le sédiment sont aujourd'hui méconnus.
No file

Dates and versions

hal-03404550 , version 1 (08-11-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03404550 , version 1

Cite

Johnny Gasperi, Rachid Dris, Bruno Tassin. Apports des microplastiques par voie atmosphérique et contamination des milieux aquatiques. Atelier de prospective du groupe français des polymères - Nano/Microparticules de polymères - Etat des lieux, Dec 2021, PARIS, France. 1 p. ⟨hal-03404550⟩
159 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More