Mobilité internationale académique et Interculturalité. - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2021

International academic mobility and interculturality

Mobilité internationale académique et Interculturalité.

Abstract

The aim of this paper is to share our reflections on the place and role of an intercultural approach to international academic mobility, in particular, the type of mobility which doctoral training under cotutorship is based on. This reflection focuses primarily on our long personal experience of supervising research work at Master's and doctoral level in the field of education and training, most of which was carried out by non-French speaking students from various countries. The interest of this theme lies in the development of internationalisation in higher education that has occurred over the last 25 years and in the confrontation of various economic models that can organise it. The introduction of a regulation leading to an increase in tuition fees for students from outside the European Community is an example of how liberal and neo-liberal training models have invaded the reception of foreign students in our French universities, generating a mercantile treatment of university training that is opposed to the values of education for all. An attempt at theorising that issue has already resulted in two publications from papers given at international conferences. The first was in Porto Alegre in Brazil at Congresso Ibero-americano de Docência Universitária (Régnier, Acioly-Régnier, 2018). The second took place in Tomsk as part of the annual Language/Langage and Culture conference at Tomsk State University in Russian Siberia (Regnier, Koroleva, 2019). One aspect that we focus our attention on is the process of developing intercultural competences such as they are defined in the report produced and published by the UNESCO in 2013. The theoretical framework within which we attempt to conduct our analyses is that of intercultural psychology and in particular, the coordinated consideration of the three dimensions of culture, cognition and affectivity as developed by Acioly-Régnier (2010). The aim is, once again, to develop reflexive feedback on our social practices as guided by our values in their epistemological and methodological as well as teleological and axiological dimensions. We maintain our humanist view that the construction and development of intercultural competences is one of the conditions that enable human beings to try and live together in this world of divisions, if not to live better together. Our reflection will be based on institutional and regulatory documentary data, and on data built up over time through questionnaire surveys and interviews with students or former students whose studies have involved international mobility.
Le but de cette communication est de partager une réflexion sur la place et le rôle d’une approche interculturelle de la mobilité internationale académique, en particulier, celle sur laquelle repose la formation doctorale en régime de cotutelle. Cette réflexion porte avant tout sur nos longues expériences personnelles de direction de travaux de recherche au niveau de la formation en master et en doctorat dans le domaine des sciences de l’éducation et de la formation, réalisés pour la plupart, par des étudiants non-francophones issus de divers pays. L’intérêt de cette thématique réside dans le développement de l’internationalisation dans l’enseignement supérieur qui s’est produit au cours des 25 dernières années et dans la confrontation de divers modèles économiques qui peuvent l’organiser. L’exemple de l’instauration d’un règlement conduisant à l’augmentation des frais de scolarité pour les étudiants originaires de pays hors de l’Europe communautaire est un exemple d’envahissement des modèles de formation de conception libérale et néolibérale dans l’accueil des étudiants étrangers dans nos universités françaises en générant un traitement mercantilisant de la formation universitaire qui s’opposent aux valeurs de l’éducation pour tous. Un essai de théorisation a déjà donné lieu à deux publications issues de communications dans des colloques internationaux. Le premier à Porto Alegre au Brésil dans Congresso Ibero-americano de Docência Universitária (Régnier, Acioly-Régnier, 2018 ⟨hal-01933785⟩). Le second à Tomsk dans le cadre du colloque annuel Langue/Langage et Culture à l’Université d’Etat de Tomsk en Sibérie russe (Regnier, Koroleva, 2019. ⟨hal-02383285⟩) Une dimension sur laquelle nous concentrons notre attention, est celle du processus de développement des compétences interculturelles dans le sens du rapport réalisé et publié par l’UNESCO en 2013. Le cadre théorique au sein duquel nous tentons de conduire nos analyses est celui de la psychologie interculturelle et en particulier la prise en compte coordonnée des trois dimensions culture, cognition, affectivité telle que développées par Acioly-Régnier (2010). Il s’agit là encore de la poursuite d’un retour réflexif sur nos pratiques sociales guidées par nos valeurs dans leurs dimensions tant épistémologiques et méthodologiques que téléologiques et axiologiques. Nous maintenons notre point de vue humaniste pour lequel la construction et le développement de compétences interculturelles constituent une des conditions qui permettent aux êtres humains de tenter de vivre ensemble dans ce monde de déchirement sinon même de mieux-vivre ensemble. Nous appuierons notre réflexion sur des données documentaires institutionnelles et réglementaires, et sur des données construites au fil du temps par enquête par questionnaire et par entretien auprès d’étudiant-es ou d’ex-étudiant-es qui ont suivi des parcours intégrant une mobilité internationale.
Fichier principal
Vignette du fichier
Communication_JCR_NMAR_n_2021121.pdf (340.06 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03355297 , version 1 (12-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03355297 , version 1

Cite

Jean-Claude Régnier, Nadja Acioly-Regnier. Mobilité internationale académique et Interculturalité.. Biennale Internationale de l’Éducation, de la Formation et des Pratiques Professionnelles : "faire/se faire", Association La Biennale et Institut Catholique de Paris, Sep 2021, Paris, France. ⟨hal-03355297⟩
262 View
299 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More