Les catégorisations ordinaires de l’espace social français. Une analyse à partir d’un jeu de cartes - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue française de sociologie Year : 2014

Les catégorisations ordinaires de l’espace social français. Une analyse à partir d’un jeu de cartes

Abstract

Although many studies have examined the ability of socio-occupational classification to objectify social class divisions, there are very few that study their correspondence with the everyday categorisations used by French people in their thinking about society. Based on a “card game” inspired by the survey by Luc Boltanski and Laurent Thévenot in the early 1980s, this article describes everyday class rankings in order to assess their degree of convergence with official classifications, and particularly with socio-economic classification. Conducted with a sample of 547 persons, our survey shows the presence of shared rationales and typical variations within what are assumed to be the highly differentiated classifications used by people. In fact the majority of these categorisations rely on occupational criteria that are ordered according to a hierarchical rationale (by distinguishing between employed and self-employed, and then according to an internal classification amongst the employed), or in terms of occupation (by work and occupational sector), and they confirm a form of internalization of official divisions within the social world.
Si de nombreux travaux interrogent la capacité des nomenclatures socioprofessionnelles à objectiver les divisions de l’espace social, plus rares sont ceux qui étudient leur correspondance avec les catégorisations ordinaires mobilisées par les Français pour penser la société. À partir d’un « jeu de cartes », inspiré de l’enquête de Luc Boltanski et Laurent Thévenot de 1982, cet article a pour objectif de décrire ces catégorisations ordinaires. Menée auprès d’un échantillon de 547 individus, notre enquête montre la présence de logiques communes et de variations typiques au sein des classements, a priori très différenciés, que les individus opèrent. Les catégorisations de l’espace social français s’appuient majoritairement sur le critère de la profession – qu’il soit décliné selon une logique hiérarchique (en distinguant salariés et non-salariés, puis en opérant un classement interne au salariat), ou selon une logique d’activité (par métiers et secteurs d’activités) –, et confirment une forme d’intériorisation des découpages officiels du monde social.
No file

Dates and versions

hal-03168019 , version 1 (12-03-2021)

Identifiers

Cite

Jérôme Deauvieau, Cécile Brousse, Cyril Jayet, Pénissat Etienne. Les catégorisations ordinaires de l’espace social français. Une analyse à partir d’un jeu de cartes. Revue française de sociologie, 2014, Revue française de sociologie, 55 (3), pp.411-457. ⟨10.3917/rfs.553.0411⟩. ⟨hal-03168019⟩
92 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More