Variabilité agro-hydrologique des cultures de décrue : une étude de cas dans la moyenne vallée du fleuve Sénégal - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers Agricultures Year : 2020

Agro-hydrological variability of flood recession crops. A case study in the Middle Valley of the Senegal River

Variabilité agro-hydrologique des cultures de décrue : une étude de cas dans la moyenne vallée du fleuve Sénégal

Abstract

After the construction of dams on the Senegal River, irrigated agriculture was to gradually replace recession agriculture in the middle valley. Nevertheless, when the flood magnitude is sufficient, flood recession crops are still sown in the alluvial plain inside depressions called "cuvettes". This study, carried out between June 2016 and December 2019 in the Podorcuvette, aimed to assess the flooded and cultivated area with flood-recession crops, characterize producers and estimate productions. Out of four floods observed, three were sufficient to flood more than 1000 ha and exploit more than 400 ha with mainly sorghum associated with cowpea. The present floods are lower than before 1976, but the water withdraws earlier and the planting period is longer. Thecuvetteis exploited mainly by inhabitants of the Podor town, farmers or not, irrigators or not. Production in 2018 has been estimated at 121 tons of sorghum and cowpea grains, and 117 tons of fodder for 470 ha planted. This production is weak and erratic compared to irrigated crops, but requires no investment and crop residues provide excellent fodders. Flood recession agriculture can therefore be a profitable complementary activity for the local population. It could also be profitable within irrigated schemes in the middle valley that are floodable and therefore exploited only once a year. 50% of river flows are regulated since 1987 and this could increase to 70% in the near future following the construction of additional reservoir dams. Flood support will then become essential, despite its negative impact on hydroelectric production, if recession crops or ecosystem services sustained by flooding in the valley are to be preserved.
Après l'édification des barrages sur le fleuve Sénégal, l'agriculture irriguée devaitprogressivement remplacer l'agriculture de décrue dans la moyenne vallée. Néanmoins, lorsque la crueest d'ampleur suffisante, on observe encore des cultures de décrue dans le lit majeur. Cette étude, réaliséeentre juin 2016 et décembre 2019 dans la cuvette de Podor (Sénégal), vise à évaluer la surface inondée etcelle cultivée en décrue, à caractériser les producteurs et à estimer les productions. Sur quatre cruesobservées, trois ont été suffisantes pour inonder plus de 1000 ha et exploiter plus de 400 ha, avecprincipalement du sorgho associé au niébé. Les crues actuelles sont moins fortes qu'avant 1976, maisl'exondation de la zone exploitable est plus précoce et la période propice aux semis est relativement pluslongue. La cuvette est exploitée essentiellement par des habitants de la ville de Podor, agriculteurs ou non,irrigants ou non. La production en 2018 a été estimée à 121 tonnes de grains de sorgho et niébé, et 117 tonnesde fourrage pour 470 ha implantés. C'est peu et aléatoire comparé aux cultures irriguées, mais sansinvestissement, et les résidus de culture sont d'excellents fourrages. L'agriculture de décrue peut donc êtreune activité complémentaire rentable pour la population locale. Elle pourrait aussi être rentable à l'intérieurdes périmètres irrigués de la moyenne vallée, qui sont inondables et ne sont donc exploités, au mieux, qu'unefois par an seulement. Déjà contrôlé à 50% depuis 1987, le débit du fleuve pourrait être régulé à 70% par desbarrages réservoirs dans un proche avenir. Le soutien de crue deviendra alors indispensable, malgré sonimpact négatif sur la production électrique, si l'on veut préserver des cultures de décrue ou certains servicesécosystémiques nés de l'inondation dans la vallée.
Fichier principal
Vignette du fichier
cagri200052.pdf (8.88 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-02929546 , version 1 (13-05-2024)

Identifiers

Cite

Jean-Christophe Poussin, D. Martin, Jean-Claude Bader, D. Dia, S.M. Seck, et al.. Variabilité agro-hydrologique des cultures de décrue : une étude de cas dans la moyenne vallée du fleuve Sénégal. Cahiers Agricultures, 2020, 29, art. no 23 [11 p. en ligne]. ⟨10.1051/cagri/2020022⟩. ⟨hal-02929546⟩
80 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More