On sait trop peu de choses sur l'épidémiologie de la faune sauvage - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Le Blob Year : 2020

On sait trop peu de choses sur l'épidémiologie de la faune sauvage

Abstract

Si toute l'attention est actuellement focalisée sur la Chine pour déterminer le point de départ de la pandémie de Covid-19, l'Afrique a beaucoup à dire - et à faire - en matière de gestion des maladies infectieuses d'origine animale. Une jeune chercheuse de l'IRD, Eve Miguel, porte un projet ambitieux pour faire collaborer ensemble sciences vétérinaires, sociologie et écologie au Zimbabwe. Dans ce pays possédant l'un des écosystèmes les plus riches du continent africain, les épidémies bovines érodent la santé et l'économie depuis près de vingt ans. Alors la chercheuse veut comprendre comment se transmettent les infections, dans un milieu où se côtoient sans cesse faune sauvage et faune domestique. Un véritable laboratoire de la biodiversité, influencé par la présence humaine...

Keywords

No file

Dates and versions

hal-02915567 , version 1 (14-08-2020)

Identifiers

Cite

Y. Berger, Eve Miguel. On sait trop peu de choses sur l'épidémiologie de la faune sauvage. Le Blob, 2020, 29 avril 2020, 11 p. [en ligne]. ⟨hal-02915567⟩
65 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More