La politique environnementale en Algérie : réalités et perspectives - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Environnement, Ingénierie & Développement Year : 2005

La politique environnementale en Algérie : réalités et perspectives

Abstract

Algeria is confronted with serious problems of industrial pollution. The industrial park is old, frequently ineffective and pollutant. It should be noted that the process of industrialization was carried out under conditions which did not respect the environmental concerns. The pollution generated by the untreated industrial water discharge, the gas emissions and the production of dangerous waste, whose management did not find solutions yet, disturbs the balance of the ecosystem seriously. Currently, the production of industrial solid waste in Algeria exceeded the 1 240 000 t/year of which 40% are regarded as toxics and very dangerous. The industrial Es-Senia park in Oran, for example, produced about 10 000 t/year of solid waste and liquids, that without taking account of the considerable quantities of toxic products contained in industrial waste water rejected towards the natural environment (sea, wadis…). Waste is generally stored on the places of production without taking account of the standards national or international environmental rules. Within sight of this situation, an analysis was carried out, to consider a durable management of the industrial wastes.
L’Algérie est confrontée à de sérieux problèmes de pollution industrielle. Le parc industriel est ancien, fréquemment inefficace et polluant. Le processus d’industrialisation s’est effectué jusqu’à récemment sans prendre en compte les nécessaires précautions environnementales. Les pollutions engendrées par le rejet d’eaux industrielles non traitées, les émissions de gaz et la production de déchets dangereux, dont la gestion n’a pas encore trouvé des solutions, posent de sérieux problèmes environnementaux. Actuellement, la production de déchets solides industriels en Algérie a dépassé les 1 240 000 t/an, dont 40 % sont considérés comme toxiques et dangereux. La zone industrielle d’Es-Senia à Oran, par exemple, produit à elle seule 10 000 t/an de déchets solides et liquides, ainsi que des quantités considérables de produits toxiques qui, contenus dans les eaux résiduaires industrielles, sont rejetés vers le milieu naturel (mer, oueds…). Les déchets sont généralement stockés sur les lieux de production sans tenir compte des normes et règles environnementales nationales ou internationales. Au vu de cette situation, une analyse approfondie a été menée, pour proposer une stratégie d’amélioration de la gestion des déchets industriels.
Fichier principal
Vignette du fichier
5_bouabdesselam.pdf (117.34 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02410684 , version 1 (08-04-2021)

Licence

Identifiers

Cite

Hassiba Bouabdesselam, Abdelkrim Liazid, Youcef Bouzidi. La politique environnementale en Algérie : réalités et perspectives. Environnement, Ingénierie & Développement, 2005, N°38 - 2ème Trimestre 2005, pp.29-33. ⟨10.4267/dechets-sciences-techniques.1933⟩. ⟨hal-02410684⟩
300 View
2028 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More