Évolution de l'état sanitaire et stratégies de subsistance des populations protohistoriques en Arabie orientale - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2019

Évolution de l'état sanitaire et stratégies de subsistance des populations protohistoriques en Arabie orientale

Abstract

Dans l'imaginaire collectif, l'Arabie est perçue comme un vaste territoire désertique, parsemé de quelques oasis où des bédouins nomades font halte pour abreuver leurs dromadaires. Pourtant, les premiers systèmes agricoles oasiens n'ont fait leur apparition dans cette région qu'aux environs de 3000 avant notre ère [TENGBERG, 2012] et les dromadaires ne semblent avoir été domestiqués pour le transport qu'au tournant du Ier millénaire avant notre ère [UERPMANN et UERPMANN, 2002]. Les recherches archéologiques menées depuis une quarantaine d'années en Arabie orientale ont mis en évidence les transformations socio-économiques importantes qui caractérisent la transition entre le Néolithique (6500-3100 avant notre ère environ) et l'âge du Bronze ancien (3100-2000 avant notre ère environ) dans un contexte continu d'aridification. Face à de fortes contraintes environnementales, et en comparaison des régions alentours, comme la Mésopotamie, l'Iran ou la vallée de l'Indus, ces sociétés ont suivi des trajectoires évolutives originales. L'élevage y est pratiqué autour de 7000-6500 avant notre ère par des communautés acéramiques et assez mobiles. Les premières évidences d'activités agricoles n'apparaissent que quatre mille ans plus tard, au début de l'âge du Bronze [CLEUZIOU, 2005 ; CLEUZIOU et TOSI, 2007 ; CHARBONNIER, 2017]. Cet article propose, après une brève présentation du contexte géographique et environnemental de la zone d'étude, une synthèse des conditions de vie des groupes humains de cette région aride, au Néolithique puis à l'âge du Bronze ancien, et précise l'état sanitaire de ces populations, à partir des données issues de plusieurs sites emblématiques. Néanmoins, du fait de conditions de conservation peu favorables aux restes osseux, il est important de souligner que la qualité de la documentation ostéologique à disposition des bio-anthropologues est, dans son ensemble, lacunaire et d'assez mauvaise qualité.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019_Munoz_Evolution_etat_sanitaire_Arabie_orientale_VERSION_AUTEUR.pdf (259.98 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02359181 , version 1 (12-11-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02359181 , version 1

Cite

Olivia Munoz. Évolution de l'état sanitaire et stratégies de subsistance des populations protohistoriques en Arabie orientale. Froment, Alain; Guy, Hervé. Archéologie de la santé, anthropologie du soin, Editions La Découverte; Inrap, pp.95-106, 2019, Recherches, 978-2-348-04577-6. ⟨hal-02359181⟩
122 View
97 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More