L'influence des priorités de valeurs personnelles des enseignants sur leurs attitudes à l'égard de l'école inclusive - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2019

L'influence des priorités de valeurs personnelles des enseignants sur leurs attitudes à l'égard de l'école inclusive

Abstract

La scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers en milieu ordinaire, initiée au niveau international avec la déclaration de Salamanque (1994), est un enjeu fondamental pour nos sociétés. Pourtant, malgré l’ensemble des prescriptions officielles, de nombreuses entraves subsistent (pour une revue voir deBoer, Pijl & Minnaert, 2011). Parmi celles-ci se trouvent notamment les attitudes des enseignants à l’égard de l’école inclusive, le plus souvent neutres ou négatives (deBoer et al., 2011). Compte tenu de la proximité entre certaines valeurs de l’école inclusive (par ex. : bienveillance et universalisme, Prud'homme, Duchesne, Bonvin & Vienneau, 2016), et celles identifiées par Schwartz dans sa théorie universelle des valeurs (2006), nous avons choisi d’examiner précisément comment ces dernières pouvaient être liées aux attitudes des enseignants. En effet, étant donné que les priorités de valeurs sous-tendent, influencent et contribuent à la justification des attitudes (Ajzen & Fishbein, 2005 ; Kristiansen & Zanna, 1988 ; Schwartz, 1992) nous faisons l’hypothèse générale qu’elles pourraient être liées aux attitudes à l’égard de l’école inclusive des enseignant-e-s. Plus précisément, nous nous attendons à ce que plus les valeurs des dimensions Transcendance de soi et Ouverture au changement sont centrales pour les enseignant-e-s, plus ils-elles sont favorables à l’école inclusive. A l’inverse, plus les valeurs des dimensions Affirmation de soi et Conservation sont centrales pour les enseignant-e-s, moins ils-elles sont favorables à l’école inclusive. Nous avons testé ces hypothèses dans une première étude corrélationnelle pré-enregistrée. Trois cent cinquante-trois enseignant-e-s (titulaires ou en formation) ont complété, dans un ordre contrebalancé, une échelle de mesure des attitudes à l’égard de l’école inclusive (Mahat, 2008) et le questionnaire des valeurs par portraits révisé (Schwartz et al., 2012). Les analyses de régression réalisées appuient en partie nos hypothèses. En effet, il s’avère que les valeurs des dimensions Transcendance de soi et Ouverture au changement sont effectivement liées positivement aux attitudes alors que celles de la dimension Affirmation de soi y sont liées négativement. Seules les valeurs de la dimension Conservation ne sont pas corrélées aux attitudes. En outre, nos résultats mettent en évidence que les enseignant-e-s en formation ont des attitudes plus positives à l’égard l’école inclusive que les titulaires. Ces premiers résultats ne sont pas sans limites (par ex. : la causalité) et demandent – puisqu’ils semblent ouvrir de nouvelles perspectives dans la mise en place d’une école pleinement inclusive - des développements supplémentaires qui seront discutés.
No file

Dates and versions

hal-02272687 , version 1 (28-08-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02272687 , version 1

Cite

Anne-Laure Perrin, Caroline Desombre, Mickaël Jury. L'influence des priorités de valeurs personnelles des enseignants sur leurs attitudes à l'égard de l'école inclusive. Journées thématiques - Psychologie sociale et éducation - ADRIPS, Sep 2019, Grenoble, France. ⟨hal-02272687⟩
309 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More