La crise dix ans après. Quels effets sur la conjoncture démographique des pays d’Europe du Sud ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2018

La crise dix ans après. Quels effets sur la conjoncture démographique des pays d’Europe du Sud ?

Abstract

The financial crisis that appeared in the United States in 2007 spread very quickly, and Southern Europe was particularly affected. To what extent did the financial and economic crisis encountered in Italy, Spain, Portugal, and Greece (in an extreme case) trigger a demographic crisis? This working paper helps to answer this question by analysing the literature as well as demographic indicators in Southern European countries. In some areas, the impact of the crisis is difficult to measure. This is the case for both nuptiality because of a long-term decrease in marriage rates, and for mortality, which, overall, continues to decline despite the deterioration in health conditions of certain categories of the population. In other areas, trends encounter redirections or even distinct reversals. Such is the case for fertility in regions where slight increases had begun, such as in Spain but also in Greece and southern Italy. The effects of the crisis on population mobility are also clearly visible, with a reversal of migration flows. It is mainly young adults, regardless of their level of qualification, who have left their home country to seek employment abroad. At first, social policies played a contracyclical role, compensating families in difficulty for the economic effects of the crisis. However, this role was short-lived due to the dramatic decline in public spending, especially in Greece.
La crise financière apparue aux Etats-Unis en 2007 s’est très vite propagée, touchant particulièrement l’Europe du Sud. Dans quelle mesure la crise financière et économique qu’ont connue à partir de 2008 l’Italie, l’Espagne, le Portugal et de manière extrême la Grèce a-t-elle déclenché une crise démographique ? Ce document de travail propose des éléments de réponse à cette question à partir d’une analyse des indicateurs démographiques des pays du Sud de l’Europe et de la littérature. Dans certains domaines, l’effet de la crise est difficilement mesurable. C’est le cas de la nuptialité, du fait de la tendance de long terme d’une moindre fréquence des mariages, mais aussi de la mortalité, qui globalement continue de reculer même si l’état de santé de certaines catégories de la population se dégrade. En revanche, dans d’autres domaines les tendances connaissent des inflexions voir des retournements nets. C’est le cas de la fécondité dans les régions où s’était amorcée une légère hausse, comme en Espagne, mais également en Grèce et dans le Sud de l’Italie. L’effet de la crise sur la mobilité des populations est clairement visible, avec une inversion des courants migratoires. Ce sont principalement les jeunes adultes, quel que soit le niveau de qualification, qui sont partis chercher du travail à l’étranger. Dans un premier temps, les politiques sociales ont joué un rôle contracyclique, compensant pour les familles en difficulté les effets économiques de la crise. Ce rôle a cependant été de courte durée, en raison de l’important recul des dépenses publiques, en particulier en Grèce.
Fichier principal
Vignette du fichier
dix-ans-apres-quels-effets-sur-conjoncture-demographique-pays.pdf (5.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-02081823 , version 1 (27-03-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02081823 , version 1

Cite

Valérie Golaz, Cecile Lefevre, Jacques Véron. La crise dix ans après. Quels effets sur la conjoncture démographique des pays d’Europe du Sud ?. 2018. ⟨hal-02081823⟩
125 View
136 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More