Mobilités sensibles urbaines. L’exemple de l’écoute musicale - Archive ouverte HAL Access content directly
Other Publications La Lettre de l'InSHS Year : 2018

Mobilités sensibles urbaines. L’exemple de l’écoute musicale

Abstract

Parmi les nombreux tournants que connaissent régulièrement les sciences humaines et sociales, le Mobility Turn (Sheller & Urry, 2006, The new Mobilities Paradigm. Environment and Planning A 38 (2). p. 207-226) nous éloigne du paradigme du déplacement (la mobilité comme moyen pour la seule fin de se rendre d’un point A à un point B), au profit d’une mobilité qui peut être une fin en soi, notamment par les activités que les agents y mènent. Le téléphone portable a souvent servi d’étendard pour cette mobilité équipée et engageante : occupée, pour le dire en un seul mot. Comme souvent avec de tels tournants, ils correspondent peu ou prou à « un nouveau nom pour d’anciennes manières de penser » (selon le bon mot de William James à propos du pragmatisme). Dire cela ne revient pas à relativiser les apports du Mobility Turn, mais à prendre conscience de ce qui a pu le précéder.
Fichier principal
Vignette du fichier
lettre_infoinshs51 - articlePecqueux.pdf (817.67 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01968618 , version 1 (23-01-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01968618 , version 1

Cite

Anthony Pecqueux. Mobilités sensibles urbaines. L’exemple de l’écoute musicale. 2018, p. 20-22. ⟨hal-01968618⟩
144 View
68 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More