Transferability of models for logistics behaviors: A cross-country comparison between France and Germany for shipment size choice - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles RTS. Recherche, transports, sécurité Year : 2018

Transferability of models for logistics behaviors: A cross-country comparison between France and Germany for shipment size choice

La transférabilité des modèles de comportements logistiques : Une comparaison France-Allemagne pour le choix de la taille des envois

Abstract

Transferability is seen as one important rationale for justifying the application of behavioral transport demand models. Concerning freight transportation, behavioral models of shipment size choice gain more and more attention by modelers because of two reasons: First, shipment size models could explain a major proportion of heterogeneity caused by the multitude of actors and shipments; secondly, they link firms’ behaviors to their logistics activities. However, the transferability of prevalent shipment size choice models is complicated due to different functional approaches used in econometric estimates and due to the varying occurrence of different variables in the underlying surveys. This clearly limits the applicability of the models for other case studies with related contexts. In this article, the transferability of continuous shipment size choice models is investigated by applying the same functional approach to a dataset from France and an equivalent dataset for Germany. In this way, we check the robustness of this approach in regard to different logistics variables and we analyze potential similarities in logistics behavior. Starting with an analytical model for shipment size choice, a descriptive analysis follows which compares for both countries the central figures related to shipment size choice. Afterwards, elasticities gathered from the estimated models are checked against each other and the transferability issue is empirically questioned. Finally, possible reasons for differences in behavior, probably caused by differences in transport cost or in inventory cost, are discussed. It turns out, that the flow of goods exchanged between a shipper and its client explains a major proportion of heterogeneity in France and in Germany, and that the impact of this variable is very similar. Furthermore, differences in the storage costs approximated by the value density are obtained. Logistics variables have similar impacts; they can, however, be neglected in a strategical forecast model. Concluding, for the example France and Germany, the behavior models could be transferred.
La transférabilité constitue une des principales justifications en faveur des modèles visant à prévoir la demande de transport. En ce qui concerne le fret, les modèles comportementaux abordant la taille des envois de marchandises sont de plus en plus étudiés, et ce pour deux raisons. Ces modèles permettent tout d’abord de prendre en compte une grande part de l’hétérogénéité caractérisant les acteurs économiques et les marchandises envoyées. Par ailleurs, ces modèles permettent de relier les comportements des chargeurs à leurs pratiques logistiques. Il est toutefois notable que la transférabilité de ces modèles est complexifiée par la multitude des spécifications économétriques utilisées ou encore par la variété des variables récoltées dans les différentes enquêtes. Cet article questionne la transférabilité des modèles de tailles d’envois en appliquant la même méthodologie à deux bases de données comparables, l’une pour la France et l’autre pour l’Allemagne. Ce faisant, nous étudions la cohérence de cette modélisation et nous analysons les similitudes dans les comportements logistiques des chargeurs. Après avoir présenté notre modèle analytique, nous décrivons les données. Nous comparons alors les élasticités estimées pour la France et l’Allemagne et nous questionnons la transférabilité des résultats. Par ailleurs, nous discutons les origines des divergences observées, en liens notamment avec les coûts de transports ou les « coûts d’inventaire ». Le flux total de marchandises expédiées entre un chargeur et son client explique une grande part de la taille des envois en France et en Allemagne, avec un impact similaire de cette variable dans les deux pays. Par ailleurs, nous observons un effet différencié des coûts de stockage, approximés par la densité de valeur des marchandises. Si les variables logistiques semblent avoir un impact similaire sur la taille des envois, elles ne sont pas stratégiques pour un modèle de prévision. Au final, cet exercice illustre le potentiel de transférabilité des modèles comportementaux analysant le transport de marchandises, dans le cas de l’Allemagne et de la France tout du moins.
Fichier principal
Vignette du fichier
RTS_ISSN1951-6614_2018-06.pdf (969.79 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01916081 , version 1 (12-11-2018)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Martin Koning, François Combes, Raphael Piendl, Gernot Liedtke. Transferability of models for logistics behaviors: A cross-country comparison between France and Germany for shipment size choice. RTS. Recherche, transports, sécurité, 2018, Logistics practices and freight transport challenges: a French-German comparison, 2018, 14p. ⟨10.25578/RTS_ISSN1951-6614_2018-06⟩. ⟨hal-01916081⟩
238 View
287 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More