D. H. LAWRENCE’S GHOST: REST, (E)MOTION, AND IMAGINED TRANSATLANTIC MODERNISM IN KAY BOYLE’S “REST CURE” - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Journal of The Short Story in English / Les Cahiers de la nouvelle Year : 2018

D. H. LAWRENCE’S GHOST: REST, (E)MOTION, AND IMAGINED TRANSATLANTIC MODERNISM IN KAY BOYLE’S “REST CURE”

Abstract

“Rest Cure” (1931) est une nouvelle écrite par l’écrivaine et poète américaine Kay Boyle (1902-1992) peu après la mort de D. H. Lawrence. Si Boyle n’avait jamais rencontré l’auteur de Birds, Beasts, and Flowers, elle connaissait bien son œuvre en prose et ses poèmes. “Rest Cure” indique des affinités surprenantes avec la poétique de Lawrence, notamment sa conception dialectique et transgressive de la différence entre mouvement et stase. Pourtant, sur la question de la Révélation, Boyle s’éloigne de l’écrivain anglais. Cet article propose d’explorer ces différences et similitudes. L’objectif est de jeter un éclairage sur la nature collective et trans-subjective de l’imaginaire transatlantique de Boyle.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article JSSE.pdf (142.55 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01846010 , version 1 (20-07-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01846010 , version 1

Cite

Anne Reynes-Delobel. D. H. LAWRENCE’S GHOST: REST, (E)MOTION, AND IMAGINED TRANSATLANTIC MODERNISM IN KAY BOYLE’S “REST CURE”. Journal of The Short Story in English / Les Cahiers de la nouvelle, 2018, Special Issue: Transgressing Borders and Borderlines in the Short Stories of D.H. Lawrence, 68, pp.143-59. ⟨hal-01846010⟩
46 View
85 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More