Du roman merveilleux-scientifique et de son action sur l’intelligence du progrès - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles ReS Futurae - Revue d'études sur la science-fiction Year : 2018

Du roman merveilleux-scientifique et de son action sur l’intelligence du progrès

Abstract

Cet article paru dans Le Spectateur en 1909 constitue le premier manifeste où Maurice Renard institutionnalise le genre du « roman merveilleux-scientifique ». Il définit, pour le louer, ce genre nouveau, en extension (Wells, Poe, Villiers de l’Isle-Adam, Stevenson, Derennes) et en intension : ces récits « nous présentent l’aventure d’une science poussée jusqu’à la merveille ou d’une merveille envisagée scientifiquement ». La combinaison entre le merveilleux et le scientifique fait l’objet d’une analyse poussée, qui constitue aussi une poétique du genre. L’analyse littéraire est complétée par une réflexion épistémologique sur les effets du roman merveilleux-scientifique sur la compréhension du progrès : par le caractère radicalement novateur et souvent inquiétant des merveilles qu’il décrit, ce genre développe chez le lecteur une nouvelle perception du temps, qui ne se résume plus à un accroissement du confort, et du monde, qui ne se réduit plus à l’homme. C’est en ce sens qu’il a « pour objet, d’amener le lecteur à une contemplation de l’univers plus proche de la vérité. »

Domains

Literature

Dates and versions

hal-01823128 , version 1 (25-06-2018)

Identifiers

Cite

Emilie Pézard, Hugues Chabot, Maurice Renard. Du roman merveilleux-scientifique et de son action sur l’intelligence du progrès. ReS Futurae - Revue d'études sur la science-fiction, 2018, Maurice Renard, ⟨10.4000/resf.1201⟩. ⟨hal-01823128⟩
148 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More