“Ce qui est intolérable, il ne faut pas le tolérer” : Sentiments d’injustice et usage de la violence illégale - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2022

“Ce qui est intolérable, il ne faut pas le tolérer” : Sentiments d’injustice et usage de la violence illégale

Abstract

Afin de saisir la place de ces sentiments d’injustice – irréductibles à la frustration relative et au mépris social (voir Guibet Lafaye, 2012) – dans les engagements politiques radicaux, i.e. assumant la violence illégale, nous avons mené entre mars et octobre 2016, une campagne d’entretiens semi-directifs qui nous a conduites à rencontrer, dans l’hexagone, 38 personnes, actives entre la fin des années 1960 et aujourd’hui. Après avoir évoqué, dans un premier temps, la littérature scientifique consacrée aux liens entre sentiments d’injustice et violence politique, nous envisagerons les sentiments d’injustice caractéristiques de cette gauche radicale, pour préciser enfin les sentiments propres à chacun des groupes précédemment distingués.
Fichier principal
Vignette du fichier
SentInjsc&Violc-CGL-EnLigne.pdf (334.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01523508 , version 1 (17-05-2017)
hal-01523508 , version 2 (20-07-2017)
hal-01523508 , version 3 (02-12-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01523508 , version 3

Cite

Caroline Guibet Lafaye. “Ce qui est intolérable, il ne faut pas le tolérer” : Sentiments d’injustice et usage de la violence illégale. Hayet Moussa; Imed Melliti Injustices. Pour une sociologie du bien commun et des frustrations, Éditions Karthala et IRMC, pp.63-86, 2022. ⟨hal-01523508v3⟩
435 View
1358 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More