Dans les rouages de la GPEC territoriale : surmonter les tensions pour élaborer une stratégie collaborative - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles @GRH Year : 2016

Dans les rouages de la GPEC territoriale : surmonter les tensions pour élaborer une stratégie collaborative

Abstract

As part of the "future of Human Resources Management (HRM)" (Boudreau and Ziskin, 2011), organizations have been called upon for several years to open up to external actors in order to better meet their needs, but also the needs of their local region. This logic of collaboration has gradually spread through HR Management and has given rise to a number of initiatives in the field of HR Management and Regional Jobs and Skills Planning (abbreviated in French to “GPECT” - Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Territoriale). These initiatives are now considered as a form of “cross-sector collaboration”. Previous studies have highlighted the challenges and difficulties in setting them up. This article proposes to continue this line of thinking by specifically investigating the tensions encountered during the elaboration of a collaborative strategy as part of a « GPECT » initiative. The case study of the West Provence Employment Centre (« Maison de l’Emploi Ouest Provence ») highlights the roll out of a « GPECT » initiative within the transport and logistics sector. It reveals the varying tensions experienced during the process: some arising from the collaborative work itself or relating specifically to the « GPECT », others from how the initiative was led or, more precisely, to the number of different partners involved. This study also highlights the work done by the project leaders to overcome such tension and strike a balance between the various partners. During the development of the collaborative strategy, several methods for resolving tension were brought into play at different times and those selected depended on the type of tension experienced at particular times.
Les organisations sont appelées depuis plusieurs années et dans le cadre des « futurs de la GRH » (Boudreau et Ziskin, 2011), à ouvrir leur périmètre à de nombreux acteurs externes afin de mieux répondre à leurs besoins, mais aussi à ceux de leur territoire d’accueil. Ces logiques collaboratives se sont peu à peu déployées en matière de GRH, donnant naissance à de multiples initiatives de GRH ou de GPEC territoriale (GPECT), considérées ici comme une forme de « partenariats inter-sectoriels ». Les travaux qui les ont étudiées ont pointé leurs enjeux, mais aussi les difficultés lors de leur mise en route. Ce travail propose de poursuivre dans cette voie en s’interrogeant plus particulièrement sur les tensions rencontrées au cours de l’élaboration d’une stratégie collaborative dans le cadre d’une démarche GPECT. L’étude de cas réalisée auprès de la Maison de l’Emploi Ouest Provence revient sur le déploiement d’une démarche GPECT auprès des acteurs de la filière transport et logistique. Elle montre la diversité des tensions rencontrées au cours de ce processus : certaines sont liées au travail collaboratif ou sont spécifiques à la GPECT, d’autres sont relatives au pilotage de la démarche ou plus particulièrement à la présence de la diversité des partenaires. Cette étude met également en évidence le travail réalisé par les pilotes de la démarche pour surmonter ces tensions et aboutir à un équilibre. Plusieurs modalités de résolution des tensions ont été mobilisées, selon la nature de ces tensions et à différents moments de l’élaboration de la stratégie collaborative.
No file

Dates and versions

hal-01428822 , version 1 (06-01-2017)

Identifiers

Cite

Ingrid Mazzilli. Dans les rouages de la GPEC territoriale : surmonter les tensions pour élaborer une stratégie collaborative . @GRH, 2016, Meilleurs papiers du 27e congrès de l'AGRH à Strasbourg (19 au 21 octobre 2016), 1 (18), pp.39-63. ⟨10.3917/grh.161.0039⟩. ⟨hal-01428822⟩

Collections

UNIV-AMU CRETLOG
98 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More