Chapitre 3. Burrhus F. Skinner - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2016

Chapitre 3. Burrhus F. Skinner

Abstract

Contrairement à ce que l’on dit souvent, B. F. Skinner n’est pas le père de la machine à enseigner ; il n’est que le continuateur – l’un des plus célèbres, il est vrai – d’une longue lignée d’inventeurs qui débute en 1806 avec H. Chard, premier titulaire d’un brevet de « teaching machine », et qui compte notamment T. Edison, dans les années 1870, et S. L. Pressey, entre 1920 et 1930 . Ce sont donc d’autres raisons qui expliquent l’importance de B. F. Skinner et son influence sur des auteurs aussi différents que Lê Thành Khôi, qui le cite à deux reprises , C. Freinet, qui s’en inspire pour la réalisation de ses boîtes enseignantes et fichiers autocorrectifs , et N. Crowder, dont la « machine à branchement », dans les années 1960, reprend le principe de ses propres machines tout en anticipant les systèmes d’enseignement assisté par ordinateur et les actuels environnements informatiques de travail .
Fichier principal
Vignette du fichier
Section 1 - Chapitre 3.pdf (712.95 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01391787 , version 1 (03-11-2016)

Identifiers

Cite

Jean-Marie Ball, Claude Debon, Pierre Mœglin. Chapitre 3. Burrhus F. Skinner : Le précepteur mécanique. Pierre Mœglin. Industrialiser l'éducation : Anthologie commentée (1913-2012), Presses Universitaires de Vincennes (PUV), pp.101-112, 2016, Collection "Médias", 978-2-84292-547-5. ⟨10.3917/puv.moeg.2016.01.0103⟩. ⟨hal-01391787⟩
265 View
478 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More