Emploi des temps et cohérence textuelle dans "L'occupation des sols" de Jean Echenoz - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue Sciences/Lettres Year : 2015

Emploi des temps et cohérence textuelle dans "L'occupation des sols" de Jean Echenoz

Abstract

La présente contribution est consacrée à l’emploi des temps dans "L’Occupation des sols". À travers des représentations d’événements et de situations, les temps verbaux contribuent, comme on sait, à la cohérence du récit. Dans une narration classique, le récit se déroule linéairement et les événements successifs s’enchaînent de façon suivie. Dans le texte d’Echenoz, au contraire, coupes discontinues, ruptures de plans, raccourcis, avancées et retours en arrière donnent, pour ainsi dire, une vision stroboscopique de l’histoire, laissant au lecteur le soin de combler les « trous » du récit et l’obligeant à tisser lui-même la trame narrative, afin d’en restituer la cohérence globale. Dans une première partie, nous examinerons le déroulement du récit. Dans une seconde partie, nous nous arrêterons sur quelques emplois remarquables des temps.

Domains

Linguistics
Fichier principal
Vignette du fichier
2015_Fuchs et al_rsl.pdf (1.15 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01382629 , version 1 (17-10-2016)

Identifiers

Cite

Catherine Fuchs, Pierre Le Goffic, Mathieu Maillard. Emploi des temps et cohérence textuelle dans "L'occupation des sols" de Jean Echenoz. Revue Sciences/Lettres, 2015, Beaucoup de sens en si peu de mots. L’Occupation des sols de Jean Echenoz, 3, ⟨10.4000/rsl.794⟩. ⟨hal-01382629⟩
107 View
142 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More