Le tournant quantitatif en TAL et en linguistique : enjeux cognitifs - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles L'information grammaticale Year : 2014

Le tournant quantitatif en TAL et en linguistique : enjeux cognitifs

Abstract

Ce que l’on est convenu d’appeler le « traitement automatique du langage » (TAL) constitue un vaste domaine hétérogène, allant de la conception de modèles théoriques jusqu’à la fabrication d’outils opérationnels, en passant par toute une série de travaux intermédiaires, dont les objectifs, les méthodes et les démarches sont très divers . Le TAL est actuellement engagé dans le traitement de grandes masses de données. Une évolution assez comparable s’est produite, au cours des vingt dernières années, dans le domaine de la linguistique. Là aussi, privilège est désormais accordé aux grandes masses de données langagières, ce qui conduit à un changement radical des perspectives et des méthodes de travail. Cette évolution reflète celle, plus générale, des sciences cognitives ; mais, malgré une apparente analogie, les enjeux du tournant quantitatif sont différents dans le cas du TAL et dans celui de la linguistique. Dans l'article, est d'abord retracée une évolution inscrite dans l'histoire des sciences cognitives (de l'enthousiasme des débuts du TAL au tournant quantitatif). Puis sont décrits les enjeux différents, du côté du TAL et du côté de la linguistique.

Domains

Linguistics
Fichier principal
Vignette du fichier
2014_Fuchs_IG.pdf (200.63 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01382602 , version 1 (17-10-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01382602 , version 1

Cite

Catherine Fuchs. Le tournant quantitatif en TAL et en linguistique : enjeux cognitifs. L'information grammaticale, 2014, 142, pp.8-13. ⟨hal-01382602⟩
192 View
369 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More