Du « conflit d'usage » à la négociation des points de vue entre acteurs. Réflexions didactiques sur les conditions de transférabilité du protocole ARDI en milieu scolaire. - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Du « conflit d'usage » à la négociation des points de vue entre acteurs. Réflexions didactiques sur les conditions de transférabilité du protocole ARDI en milieu scolaire.

Abstract

« Aujourd'hui, gérer un territoire ne s'inscrit pas forcément dans un rapport de force conflictuel, mais plus souvent dans un rapport de force constructif au sein duquel de plus en plus d'acteurs ont la capacité de s'exprimer… Les acteurs agissent dans le cadre de systèmes au sein desquels les interactions sont multiples et difficiles à dénombrer.» (Moine, 2006) Les nouveaux programmes de géographie, qui ont été progressivement mis en place en collège et en lycée entre 2006 et 2012, témoignent d'une évolution vers une géographie des territoires prenant davantage en compte la place et le statut des acteurs. Pour autant, dans les programmes comme dans les pratiques de classe, les jeux d'acteurs sont encore souvent abordés sous l'angle du « conflit d'usage », selon une approche essentialiste qui en réduit la complexité et en ignore le plus souvent les points réels de divergence ou de convergence. Il semble important d'aider les élèves à décoder ces logiques d'acteurs, mais aussi à les dépasser pour parvenir à dégager des consensus et à prendre des décisions. En tant que futur citoyen et acteur social, l'élève doit parvenir à se construire une intelligibilité du monde, mais aussi à argumenter et à négocier son point de vue avec d'autres. C'est donc pour installer les conditions d'un débat effectif entre acteurs dépassant les oppositions formelles que nous avons choisi de transposer une méthode permettant de dégager et de négocier les points de vue. L'expérimentation que nous avons conduite vise à définir les modalités de transfert en milieu scolaire d'un modèle de négociation participative utilisée en formation d'adultes et à expliciter les recompositions didactiques nécessaires pour permettre cette transposition auprès d'un public scolaire. La méthode ARDI a été mise au point par un collectif de chercheurs issus de différentes institutions nationales et internationales et a débouché sur la production d'un guide méthodologique pour la formation des acteurs (Etienne, 2009). Cette méthode a été appliquée principalement dans le domaine de l'aménagement et de la gestion durable des territoires. Elle a d'abord été utilisée auprès d'acteurs réels impliqués dans divers projets d'aménagement, puis a servi à former des étudiants en école d'ingénieurs et à l'université. Elle commence à faire l'objet d'une réflexion sur ses possibles usages scolaires, d'un point de vue disciplinaire et d'un point de vue transversal (Simonneaux, 2010 ; Gourmelon et al. 2010 ; Genevois, Chopin, 2013). Nous exposons d'abord l'intérêt de la méthode ARDI pour promouvoir une géographie des acteurs qui dépasse le simple « conflit d'usage ». Puis nous présentons l'expérimentation que nous avons conduite, ses objectifs et son déroulement. Enfin nous discutons les principaux résultats de manière à dégager une réflexion sur les conditions de transférabilité de cette méthode dans un contexte d’enseignement et de formation.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article Genevois et Chopin.pdf (2.63 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01369652 , version 1 (21-09-2016)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : hal-01369652 , version 1

Cite

Sylvain Genevois, Cyrille Chopin. Du « conflit d'usage » à la négociation des points de vue entre acteurs. Réflexions didactiques sur les conditions de transférabilité du protocole ARDI en milieu scolaire.. Colloque International des didactiques de l’histoire, de la géographie et de l’éducation civique, ESPE de Caen, Apr 2014, Caen, France. ⟨hal-01369652⟩
461 View
506 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More