Comment l'instabilité macroéconomique diminue la survie des enfants - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d'Economie du Développement Year : 2009

Comment l'instabilité macroéconomique diminue la survie des enfants

Abstract

The reduction of child mortality is one of the most universally accepted Millennium Goals. However, there is a significant debate on the means of reaching it and its realism with regard to the situation in most of the least developed countries. The recommendations made for the achievement of this goal are mainly medical ones. However, without underestimating the importance of these measures, in particular vaccinations, it seems increasingly obvious that the rate of reduction of child mortality is mainly determined by the evolution of macroeconomic environment. The influence of per capita income level on mortality is frequently underlined. But a given income growth does not have the same effect on child survival if it is stable or unstable. Indeed, rises and falls of income probably have asymmetrical effects on mortality. The purpose of this analysis is precisely to show how macroeconomic instability influences the evolution of child mortality. The analysis is based on a panel sample of 97 developing countries over the period 1980-1999. The effect of exogenous shocks is first examined through a variable of income instability. The study of the relation is then deepened with ‘primary instabilities’ : instability of world agricultural commodity prices, instability of exports of goods and services and instability of agricultural production.
La réduction de la mortalité infanto-juvénile est un des Objectifs du Millénaire les plus universellement acceptés. Toutefois, un important débat est apparu sur les moyens de l’atteindre et sur son réalisme en ce qui concerne une grande partie des pays les moins avancés. Les mesures recommandées pour la réalisation de cet objectif sont principalement des mesures d’ordre sanitaire. Or, sans sous-estimer l’importance de ces mesures, notamment les vaccinations, il semble de plus en plus évident que le rythme de réduction de la mortalité des enfants est en grande partie déterminé par l’évolution de l’environnement macroéconomique. L’influence du niveau du revenu par tête sur la mortalité est fréquemment soulignée à cet égard. Mais une même croissance du revenu n’exerce pas le même effet sur la survie des enfants selon qu’elle est stable ou instable. En effet, les hausses et les baisses du revenu ont vraisemblablement des effets asymétriques sur la mortalité. L’objectif de cette analyse est précisément de montrer comment l’instabilité macroéconomique influence l’évolution de la mortalité infanto-juvénile. L’étude est réalisée en panel à partir d’un échantillon de 97 pays en développement sur la période 1980-1999. L’effet des chocs exogènes est examiné d’abord à travers une variable d’instabilité du revenu. L’étude de la relation est ensuite approfondie à partir des sources primaires d’instabilité : instabilité des prix agricoles mondiaux, instabilité des exportations de biens et services et instabilité de la production agricole.
No file

Dates and versions

hal-01195289 , version 1 (07-09-2015)

Identifiers

Cite

Patrick Guillaumont, Catherine Korachais, Julie Subervie. Comment l'instabilité macroéconomique diminue la survie des enfants. Revue d'Economie du Développement, 2009, 23 (1-2), pp.9-32. ⟨10.3917/edd.231.0009⟩. ⟨hal-01195289⟩
70 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More